Première défaite de l’ASS

Première défaite de l’ASS

En venant à bout du leader du championnat sur la marque étriquée de 77/72, l’IRT a mis à genoux l’un des ténors du championnat national grâce notamment à une énergie défensive retrouvée. Avec ce très beau succès pétardant, les hommes du coach chevronné khalid Rouass se positionnent à la troisième place en compagnie du FUS et de la RSB à deux longueurs du dauphin, le WAC.
Dans la salle du WAC, le week-end dernier, les Rouge et Blanc étaient opposés au KAC de Kénitra, tombeur de l’IRT, la semaine dernière. Les protégés du coach Hammouchi ont effectué le déplacement par leur propre moyen. La partie n’était pas aussi facile comme l’ont imaginé certains observateurs. Dès l’entame du jeu, les visiteurs ont été remarquables surtout dans leur abnégation aussi bien offensive que défensive. Le WAC, quant à lui, s’est heurté à une coriace formation capable de renverser tous les pronostics. Le score au premier quart-temps 17/15 en dit long sur la résistance du KAC.
Lors du deuxième quart-temps, El Guers Bouchaïb, manager du WAC, était conscient du danger qui le menace. Il a, en effet, exhorté ses poulains à se défaire du KAC en creusant l’écart, mais les coéquipiers de Boudarza n’ont pas voulu lâcher le morceau au WAC, qui reste, cependant, menacé par le score enregistré au repos 39/30. Après le repos, le même scénario se répète puisque le WAC a tout tenté pour s’envoler prématurément de la rencontre, mais la jeune équipe du Gharb, alors composée de Boudarza, Zouita, Innejjane, Brahim et Alami, n’a pas voulu renoncer pour terminer le troisième quart-temps sur le score de 62/55. Le dernier set, le KAC fut surpris par l’agressivité du WAC aux deux bouts du terrain puisque Ayadi, Bouhlal, Asli et Zangui sont passés à la vitesse supérieure en déployant un magistral quatrième quart-temps enserrant les attaquant du KAC dans une véritable camisole. Démoralisés pour autant, les Kassistes ont commis plusieurs fautes techniques et intentionnelles superflues. Ce qui a profité aux locaux.
Le coup de sifflet final coïncide avec un très beau panier marqué par l’espoir du WAC, Chetahi, à partir du centre. Ce qui a, d’ailleurs, été chaleureusement applaudi par le public. Score final 84/61. Hormis, le premier quart-temps, qui était équilibré, le reste de la rencontre TSC-Raja, était à sens unique (10-11), (22-35), (34-54) et (54-78) à la fin du match. Ce qui en dit long sur la domination écrasante du Raja face à son vis-à-vis.
À Berkane, la RSB n’a pas laissé filer l’occasion d’accueillir à domicile pour s’emparer d’une précieuse victoire devant l’ASE sur le score final de 78/68. À Rabat, le MAS a créé une grande surprise en infligeant au FUS une défaite de lourde conséquences. Cette victoire du MAS va lui permettre de voir avec sérénité son avenir dans l’exercice en cours. Le FUS, battu, aura à confirmer que cette déconvenue n’était qu’un incident de parcours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *