Primes : 32,5 millions d’euros de gains pour la France

Primes : 32,5 millions d’euros de gains pour la France

En touchant le jackpot, la France doit désormais faire les comptes. Auréolée du titre mondial 2018, l’équipe de France va empocher un gain de plus de 30 millions d’euros de la Fifa, et les joueurs vont recevoir une prime individuelle.

La France, en devenant championne du monde de football, va toucher 32,5 millions d’euros de gains versés par la Fifa, selon les chiffres communiqués par cette dernière.

La Croatie, finaliste perdante, remporte, quant à elle, 23,9 millions d’euros, tandis que la Belgique, 3e du tournoi, reçoit 20,5 millions d’euros. Des gains de 6,8 millions d’euros seront aussi distribués pour chaque équipe classée des places 17 à 32 (32 pays étaient engagés). En sus, toutes les équipes qualifiées reçoivent une aide de 1,25 million d’euros pour leurs frais engagés dans la préparation du tournoi. Au total, la Fifa disposait cette année d’une enveloppe de 334 millions d’euros de primes à partager, soit un montant en hausse de 12% par rapport à la Coupe du monde 2014. Individuellement, les 23 joueurs français devraient recevoir chacun une prime d’environ 400.000 euros, selon une répartition décidée par la fédération française et les footballeurs. Certains joueurs, comme Kylian Mbappé, vont reverser ces sommes à des associations, indiquait la FFF, sans donner de consignes générales. «Mbappé a choisi une position personnelle de laisser la quasi-totalité de ses gains à des associations. D’autres sont tout à fait libres de faire ce qu’ils veulent, il n’y a pas de directives particulières», avait indiqué le président de la fédération Noël Le Graët.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *