Prix Hassan II : le Maroc mal parti

Prix Hassan II : le Maroc mal parti

Le Marocain Mounir El Aarej n’a pas eu la main heureuse lors de la 22ème édition du Grand Prix Hassan II de tennis, épreuve du circuit ATP dotée de 323.250 euros. Il a été éliminé de façon prématurée au premier tour après sa défaite face à l’Italien Alessio Di Mauro, 93e au classement mondial, sur un score de (6-2, 6-4).
Bénéficiant d’une Wild Card, le Marocain a visiblement été surpris par son adversaire et n’a pas eu le temps de réagir. Manque de concentration et précipitation ont été les deux principales causes de l’élimination de Mounir El Aarej.
L’Italien a été largement supérieur, que se soit au niveau technique qu’au niveau physique. Le nombre de fautes directes commises par italien a été largement inférieur aux fautes commises par Mounir El Aarej. Six fautes pour l’italien contre dix-huit pour El Aarej. Rappelons que El Aarej a été absent de la scène du tennis pendant une période de huit mois en raison d’une maladie.  
Durant le deuxième set, El Aarej a tenté de rééquilibrer le match, mais en vain. Il a fini par puiser dans ses dernières ressources en imposant plus de résistance. Ainsi l’Italien Alessio Di Mauro a fini par remporter le match et ce grâce à son expérience.
«Je savais que mon adversaire est un grand joueur qui a beaucoup progressé ces dernières années. J’ai entamé le match avec l’idée de m’engager physiquement, mais je viens de reprendre après huit mois d’absence. Je me sens, certes, mieux sur le court, mais avec des joueurs comme Di Mauro, il faut être à cent pour cent prêt physiquement», a indiqué à la MAP Mounir El Aarej.
Force est de constater que le Marocain a eu la malchance d’hériter d’un gros morceau dès l’entame de la compétition. Di Mauro, professionnel depuis 1998, reste sur cinq victoires contre trois défaites depuis le début de cette saison.
Sa meilleure prestation depuis le début de l’année a été les quarts de  finale du tournoi d’Acapulco sur terre battue (27 février au 5 mars) où il a été éliminé par l’Argentin Juan Ignacio Chela (7-5, 6-2).
Il a également atteint les huitièmes de finale des tournois de Vina del Mar sur terre battue (30 janvier au 5 février) et de Monte-Carlo (17-23 avril 2006), où il a été évincé par l’Argentin Gaston Gaudio (6-2, 6-4).  Il faut noter que le début de ce tournoi a été marqué par l’élimination de tous les Marocains engagés dans le tour qualificatif. Il s’agit de Mehdi Ziadi (forfait pour blessure), Reda Al Amrani, Houssam Yassine, Ali El Alaoui, Talal Ouahabi, Mohamed Saber, Younès El Aynaoui, El Mehdi Zidine, Younes Rachidi, Reda Karakhi et Anas Fattar. À noter aussi que Younès El Aynaoui n’a pas bénéficié d’une Wild Card. D’après les organisateurs, l’ancien champion n’avait pas fait de demande en ce sens.


 Résultats de la première journée


Simple messieurs (1er tour) :
Alessio Di Mauro (ITA) bat Mounir El Aarej
(MAR) 6-2 6-4.
Nicolas Mahut (FRA) bat Carlos Berlocq
(ARG) 6-4 6-1.
Arnaud Clément (FRA/N.5) bat Juan
Monaco (ARG) 6-4 6-1.
Bjorn Phau (ALL) bat Andreas Seppi
(ITA/N.4) 7-6 (4) 6-1.
Slimane Saoudi (ALG) bat David Skoch
 (CZE) 6-3 6-2.
Jiri Vanek (CZE) bat Ruben Ramirez Hidalgo
(ESP) 5-7 6-1 6-4.
Jurgen Melzer (AUT/N.6) bat Guillermo
Garcia-Lopez (ESP) 6-3 1-6 6-3.

Double messieurs (1er tour) :
Mounir El Aarej (MAR) et Mehdi Tahiri (MAR)
battent Talal Ouahabi (MAR) et Mehdi Ziadi
(MAR) 6-4 6-1.
Oliver Marach (AUT) et Janko Tipsarevic (SCG)
battent Daniele Bracciali (ITA) et Andreas Seppi (ITA) 6-2 7-6 (1).


loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *