Probable appel de l’Atletico Madrid devant le TAS

L’Atletico Madrid a annoncé samedi son intention d’interjeter appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) des sanctions infligées par le l’UEFA à la suite d’incidents autour du match de Ligue des champions contre l’OM. L’instance de discipline de l’UEFA a réduit vendredi à deux matches à huis clos, dont un avec sursis. Elle a en revanche maintenu une amende de 150.000 euros, tout comme la suspension de banc pour deux matches fermes de l’entraîneur mexicain Javier Aguirre. «Nous ne sommes pas d’accord. Nous allons lutter pour notre innocence jusqu’au bout  et nous nous irons jusqu’à l’instance supérieure, le TAS», a indiqué le gérant du club, Clemente Villaverde.
L’UEFA a sanctionné l’Atletico en raison notamment de cris racistes dans le stade, accusant par ailleurs Aguirre d’avoir injurié un joueur marseillais, mais pas pour l’intervention musclée de la police espagnole contre des supporteurs marseillais pendant le match.
M. Villaverde a estimé que ces décisions, notamment au sujet des cris racistes, reposaient sur le témoignage jugé partial d’un journaliste français travaillant pour une chaîne de télévision locale marseillaise.
«Il n’y a pas eu de cris racistes ou d’insultes», a réaffirmé pour sa part le président de l’Atletico, Enrique Cerezo, rappelant que les délégués de l’UEFA présents au match n’avaient rien remarqué.
Les sanctions de l’UEFA signifient que l’Atletico jouera à huis clos son prochain match de Ligue des champions dans son stade Vicente Calderon le 26 novembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *