Probable réduction des équipes de football aux USA

Pour la deuxième année consécutive, les dirigeants de la Ligue professionnelle américaine de football (soccer) envisagent une possible réduction du nombre de ses équipes afin de résoudre des problèmes financiers, a annoncé mercredi le quotidien Washington Post. « Il y a 50 % de chance qu’une réduction intervienne », a déclaré une source proche du management de plusieurs clubs de la MLS.Les équipes de Tampa Bay, Miami, Kansas City et Colorado semblent être les plus en danger. « Comme c’est le cas en fin de chaque saison, les investisseurs évaluent tous les aspects financiers tout en cherchant à améliorer la situation de la ligue », a déclaré Don Garber, commissionnaire de la MLS. « Si une équipe n’apporte pas à la valeur de la ligue, il nous faut alors prendre une décision dans l’intérêt général et l’avenir de la MLS ». Propriétaire des 12 clubs, la MLS délivre les droits de gestion à des investisseurs particuliers. A la fin de sa sixième saison, ce championnat aurait dépensé plus de 250 millions de dollars depuis son lancement. Et Garber a été incapable d’attirer de nouveaux investisseurs depuis sa prise de fonction en 1999. La MLS totalise une moyenne de 15.000 spectateurs par match mais des clubs ont encore du mal à garnir leurs tribunes. Certains, en dépit de leur réussite sur le terrain comme ce fut le cas de San Jose, champion en titre mais avec la moyenne la plus basse de la ligue : 9635 spectateurs. L’an dernier, San Jose semblait en passe de disparaître et ne dut son salut qu’à l’arrivée aux manettes du groupe propriétaire des San Jose Sharks, équipe du championnat nord-américain de hockey sur glace . Avec une option pour investir dans la ligue, ce qui n’a pas été le cas.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *