Promotion des sports pour les non-voyants

Lundi dernier, à Témara, Son Altesse la Princesse Lalla Lamia, présidente de l’Organisation Alaouite pour la protection des aveugles au Maroc (OAPAM), a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’OAPAM et le ministère de la Jeunesse et des Sports portant sur la promotion sportive des aveugles et mal-voyants. Signée par le secrétaire général adjoint de l’OAPAM, Salaheddine Semmar, et la ministre de la Jeunesse et des Sports, Nawal El Moutawakil, cette convention vise à promouvoir les programmes sportifs de l’Organisation et à généraliser les sports des personnes aveugles et mal-voyants.
Dans une déclaration à la presse, Mme El Moutawakil a indiqué que cette convention a pour objectif d’assurer une intégration adéquate des aveugles et des mal-voyants dans la société. À travers cette convention, le département de la Jeunesse et des Sports continuera à accompagner l’Organisation dans ses activités en mettant à sa disposition des cadres professionnels et des stades de sport et en l’aidant à monter des projets d’entraînement pour cette catégorie, a ajouté Mme El Moutawakil. Pour sa part, M. Semmar a précisé que cette convention de partenariat a pour but de généraliser l’éducation sportive scolaire dans les instituts et les écoles relevant de l’OAPAM et d’organiser un championnat national dans les différents types de sports pour les aveugles et mal voyants. En marge de cette cérémonie, SA la Princesse Lalla Lamia a procédé à la pose de la première pierre du Complexe social et pédagogique de l’Organisation.
Un projet qui sera réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en partenariat avec la province Skhirat-Témara. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus par  le souverain en vue de répondre aux besoins de cette catégorie de la population et d’améliorer ses conditions de vie. Il a été procédé, par ailleurs, à la remise des chèques accordés dans le cadre de la bourse octroyée par le ministère de l’Intérieur aux instituts et écoles relevant de l’Organisation pour couvrir les dépenses de l’Internat.
Créé en 1967, l’OAPAM oeuvre pour l’intégration sociale de l’aveugle et du mal voyant en leur dispensant un enseignement et une formation appropriés. L’organisation des Aveugles au Maroc compte 13 instituts dont trois construits grâce au concours de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, à Meknès, Fès et Taroudant. Ce dernier accueille 72 personnes non-voyantes qui proviennent des environs de Taroudant, ajoutons aussi que les centres de Fès et Meknés sont dotés de locaux commerciaux leur assurant des revenus réguliers. Le nouvel établissement de Témara aura aussi pour mission d’initier les non-voyants au système Braille, d’enseigner les langues vivantes, et d’installer un système informatique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *