Qualification de deux lutteurs marocains aux JO

Qualification de deux lutteurs marocains aux JO

Le Maroc a réussi à poinçonner son ticket qualificatif pour les Jeux Olympiques de Londres (27 juillet-12 août) et ce suite au Championnat d’Afrique des Nations et au tournoi de qualification qui se sont respectivement déroulés du 12 au 14 et du 16 au 18 mars. Les artisans de cette qualification, Fouad Fajari et Choukri Attafi, se sont illustrés dans la catégorie de lutte gréco-romaine en s’adjugeant la médaille d’argent. Ils étaient pourtant 170 lutteurs venus de 17 pays du continent pour s’engager dans une bataille sans merci pour se qualifier aux JO. Par équipe, c’est la sélection tunisienne messieurs qui a remporté ce championnat, en terminant à la 1ère place avec un total de 66 points, devant l’Egypte (59 pts) et le Maroc (52 pts).C’est à  l’issue de ces joutes africaines qu’un tournoi de qualification pour les JO a été organisé du 16 au 18 mars, soit deux jours après la fin du championnat.
Ainsi cinq Egyptiens et deux Tunisiens se sont qualifiés également pour les Jeux Olympiques pour la zone Afrique-Océanie. Dans la catégorie des 96 kg, l’Egyptien Mustapha Farhat a obtenu son billet en s’imposant en finale face à Karl Joseph (Samoa américaines), également qualifié pour les Jeux de Londres. Et dans la catégorie des 84 kg, c’est son compatriote Ahmed Mliji qui a composté son billet aux côtés du Nigérian Andrew Adibo, classé 2e, alors que du côté des 74 kg, le Guinéen Midama Ogesto et le Tunisien Bilal Chani ont empoché aussi leur billet.
La dernière participation marocaine au rendez-vous olympique remonte à l’édition d’Atlanta-1996, lors de laquelle les couleurs nationales avaient été défendues par 5 lutteurs, en l’occurrence Anouar Kandil, Aziz El Khalfi, Abdelaziz Safaoui, Mohamed El Basri et Rachid Belaâziz.
Le président de la Fédération internationale des luttes associées (FILA), le Suisse Raphaël Martinetti, s’est dit satisfait du bon niveau organisationnel ayant marqué ce Championnat d’Afrique de lutte et le tournoi de qualification aux JO. Pour sa part, le président de la FRMLA, Fouad Meskout, a mis en exergue les efforts fournis pour la promotion de cette discipline au Maroc, se félicitant de la 3è place occupée par les lutteurs marocains à l’échelon africain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *