Qualification JO 2016: 11 boxeurs marocains se préparent à Yaoundé

Qualification JO 2016: 11 boxeurs marocains se préparent à Yaoundé

Les services de sécurité marocains n’ont pas été avisés par leur homologues français au sujet d’un ressortissant français radicalisé appréhendé à son arrivée récemment à l’aéroport de Fès-Saiss. C’est ce qu’assure mercredi 10 mars une source autorisée.

Cette information contredit ainsi celle avancée plus tôt par les autorités françaises mercredi  et selon laquelle, ces dernières auraient signalé l’individu aux services marocains «dans le cadre de la coopération entre la France et le Maroc», soutenant que «sa prise en charge (à l’aéroport de Fès) n’est pas complètement un hasard».

D’après les autorités marocaines, le prévenu, un ancien militaire français devenu adepte d’idées extrémistes, a été arrêté à son arrivée à l’aéroport en provenance de France car il était fiché par les services marocains.

Un arsenal d’armes blanches et une bonbonne de gaz ont été découverts dans ses bagages lors de son contrôle à l’aéroport de Fès à son arrivée de Nantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *