Rabat, capitale du tennis international

Rabat, capitale du tennis international

Le Tennis Club de Riad à Rabat a organisé tout au long de la semaine dernière son traditionnel tournoi international de tennis qui a fêté cette année son anniversaire, sous l’égide de la Fédération internationale de tennis (ITF). Les compétitions ont démarré samedi 5 juin et se sont clôturées samedi 12 juin. Chez les messieurs, et à l’issue d’un match très serré, le Japonais Kei Nishikiro a disposé en finale de l’Ukrainien Alexander Dolgopolov par deux sets à un (2-6, 7-5, 6-2). Les deux tennismen avaient atteint la finale en écartant respectivement l’Ukrainien Pavel Tartasyuk (6-2, 6-2) et le Slovène Luka Ocvirk (6-2, 7-6).
Pour sa part, le tournoi féminin a été remporté par la Bolivienne Maria Ferna Alvarez qui s’est adjugée le titre en battant la Slovène Orska Klemenc (4-6, 7-5, 6-4). En demi-finales, la championne avait éliminé l’Egyptienne Aziza Magy (6-3, 4-6, 6-0), alors que Klemenc avait pris le meilleur sur la Russe Vesna Manasieva (6-3, 6-1).
Le titre du double messieurs est revenu quant à lui au duo ukrainien composé de Dolgopolov et Tartasuy, qui ont disposé sans peine de la paire composée par l’Allemand Dariusz Kuligowski et de l’Autrichien Kristofer Wachter (6-4, 6-0).
Dans le double dames, ce sont la Sud-africaine Claudia Sanua et l’Américaine Alexandra Vanhorne, qui ont eu le dernier mot en finale face aux Belges Goele Lemmens et Yanina Wickmayer (7-5, 4-6, 6-0).
Ce tournoi a réuni cette année pas moins de 70 garçons et 50 filles représentant la France, l’Algérie, l’Afrique du sud, l’Allemagne, l’Arménie, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Canada, l’Egypte, l’Espagne, les Etats-Unis, le Ghana, la Grèce, l’Inde, l’Italie, le Japon, la Namibie, la Roumanie,la Russie, la Slovaquie, la Turquie, l’Ukraine, le Zimbabwe et le Maroc pays organisateur. «Il s’agit donc d’un tournoi qui constitue un bon test pour les joueurs marocains et africains puisqu’ils pourront se mesurer aux meilleurs tennismen. Un beau spectacle en perspective pour le public marocain mais également de vrais enjeux pour l’ensemble des participants qui mettront toute leur énergie pour remporter ce tournoi dont les points comptent dans le classement ATP», c’est ce qu’a déclaré Guillaume Gilles, président du Riad Club lors du point de presse qui a précédé le tournoi dont la direction a été assurée par Mohammed Taki, alors que le juge-arbitre était Mohamed Ghassoub. «Ce genre de compétition constitue une réelle occasion pour juger le niveau atteint par nos jeunes et aussi une opportunité pour découvrir de nouveaux talents et l’avenir de notre tennis passe par ce type de tournois», a déclaré pour sa part le président d’honneur du Riad club, Saïd El Yamani.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *