Rachid Daoudi : «Il faut gagner les deux matches face au Togo pour rester en course»

Rachid Daoudi : «Il faut gagner les deux matches face au Togo pour rester en course»

ALM :Quelle lecture faites-vous des deux derniers matches de l’équipe nationale ?
Rachid Daoudi : Dans la première rencontre face au Gabon, nous avions sous-estimé l’adversaire. L’équipe nationale a raté une précieuse occasion puisqu’on jouait chez nous. L’équipe nationale était effacée sur le terrain. Par contre, nous avions surestimer le Cameroun et la performance de son attaquant Samuel E’to. En ce moment, notre tâche est compliquée, mais le nul blanc face au Cameroun a ravivé les espoirs.

Est-ce que le Onze national peut toujours croire à une qualification pour les phases finales du Mondial 2010 ?
Samedi, nous auront toutes les chances de notre côté puisque l’équipe nationale va jouer à domicile. Il faut remporter les deux matches face au Togo (aller et retour). Je tiens à rappeler qu’un pilier du milieu de terrain du Togo ne va pas jouer. Il s’agit d’Emmanuel Adebayor. C’est un joueur titulaire qui avait été l’un des principaux artisans de la qualification de l’équipe du Togo pour la Coupe du monde de football en 2006 en marquant 11 buts lors des éliminatoires.
Le Gabon jouera ses deux rencontres contre le Cameroun le 5 septembre à Libreville et le 9 du même mois à Yaoundé. Il faut vraiment persévèrer pour conserver nos chances de qualification .

Que pensez-vous des absences inexpliquées de quelques joueurs de l’équipe nationale? Est-ce que cela est dû à l’entraîneur ou à la fédération ?
Sincèrement, je ne peux pas vous donner une réponse exacte. Je crois que cela est dû à des problèmes internes que personne ne sait . C’est vrai que ce n’est pas honnête de présenter des excuses à la dernière minute, mais chacun a ses prétextes.
Il faut que les joueurs aient une confiance en soi surtout après la rencontre face au Cameroun à Yaoundé. Le match se jouera avec les mêmes éléments, je crois qu’il n’aura pas de changement à part Nabil Dirar.
 
Quel bilan faites-vous du jeu du Wydad en cette fin de saison ?
Je pense que le Wydad est toujours en évolution. Ses joueurs ont pratiqué du bon football lors du championnat national et de la Ligue des champions arabes. Cela est dû à la qualité du football wydadi. Je suis fier de mon équipe. Maintenant, on est bien préparé pour occuper la deuxième ou la troisième place et de défendre nos chances dans les prochaines échéances telles la Coupe du Trône ou la Coupe de la Confédération africaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *