Rachid Taoussi : «J’ai toutes les compétences pour entraîner l’équipe nationale»

Rachid Taoussi : «J’ai toutes les compétences pour
entraîner l’équipe nationale»

ALM : Comment évaluez-vous le rendement de votre équipe lors du match contre JS Kabylie dans le cadre de la Coupe de la CAF ?
Rachid Taoussi : Le match du Moghreb de Fès était de bonne augure. C’était un bon résultat face à une grande équipe, celle de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) d’Algérie. Pour moi la victoire est un sérieux pas vers le titre. Le MAS a su comment gérer cette rencontre contre un prétendant coriace. Il faut noter que la volonté et la détermination ont joué un rôle important pour aller loin dans cette Coupe continentale de l’édition 2011.

Comment préparez-vous le prochain match ?
Le prochain match du MAS se jouera à Kinshasa contre l’équipe DCMP le 30 juillet. C’est un match qui sera très difficile. Mais moi et mes joueurs allons à cette rencontre pour remporter le billet des demi-finales de cette compétition. Après l’élimination du FUS, champion en titre, il faut rééditer l’exploit de viser le sacre de cette édition.

Ne comptez-vous pas changer de club ?
Pour le moment je suis lié par un contrat avec le MAS jusqu’au 2012. J’étais sollicité par plusieurs clubs du championnat national. Le Wydad et le Raja en l’occurrence.

Que pensez-vous du championnat professionnel ?
Pour le moment personne ne peut évaluer le championnat professionnel qui va démarrer la saison prochaine. En général, ce championnat aura certainement un impact positif sur les joueurs, les entraîneurs et le football national de manière particulière.

Après une longue expérience en tant qu’entraîneur, est-ce que vous avez réalisé tous vos objectifs ?
J’ai toujours souhaité être le sélectionneur de l’équipe nationale. Avec tout le respect que j’ai pour l’actuel sélectionneur du Onze national, Eric Gerets, je possède toutes les compétences nécessaires pour entraîner l’équipe nationale. J’ai une longue expérience dans le domaine, et je pense être à la hauteur pour être à la tête de l’équipe nationale qu’elle soit cadet, junior ou olympique. Entre 1995 et 1999 j’étais l’ancien entraîneur adjoint d’Henri Michel quand il n’y avait que les grandes stars du football marocain. C’était une très belle expérience pour moi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *