Rachid Taoussi : «Je suis optimiste pour l’avenir de l’équipe du MAS»

Rachid Taoussi : «Je suis optimiste pour l’avenir de l’équipe du MAS»

ALM : Comment se déroulent les préparatifs pour les 16es de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football ?
Rachid Taoussi : Les joueurs se préparent dans la sérénité pour cette importante compétition.
Les entraînements sont normaux. Il y a un bon esprit de travail et une bonne ambiance parmi les joueurs. Je crois que le résultat du match reste rassurant. Après cette rencontre, on va essayer d’éviter les faux-pas commis et de ne pas rater les occasions de marquer un but ou deux pour ramener un bon résultat au public marocain.

Quels sont, à votre avis, les points forts et faibles de l’équipe adverse, le SC Sahel du Niger?
C’est une équipe à ne pas sous-estimer. En aller, il y a cinq jours, elle nous avait bien créé des problèmes. Cette équipe a un très bon gardien de but qui a de bons réflexes. Le SC Sahel du Niger est également marqué par une bonne organisation offensive et défensive. Je pense notamment aux joueurs en attaque auxquels il faut faire très attention.

Êtes-vous en course pour le titre du championnat?
Vous savez, on a pu atteindre la finale de la Coupe du Trône. On est maintenant aux commandes du championnat national d’élite. Je crois qu’on est sur la bonne voie pour remporter le titre de cette saison. J’ai un effectif de jeunes pétris de qualité.
Sincèrement, je suis optimiste pour l’avenir de l’équipe. Je peux dire que le MAS est une formation capable de rivaliser avec les grandes équipes du championnat.

Que prévoyez-vous pour le match Algérie-Maroc ?
Je pense que le match Algérie-Maroc est un match très important pour les deux nations. Pour ce genre de rencontre et avant l’heure réelle du match, il y a beaucoup de tension au niveau du staff technique, des joueurs et même du grand public qui souhaite la victoire à son équipe préférée.
L’équipe devrait compter sur la prouesse de plusieurs joueurs internatinaux, en l’occurrence Mbarek Boussoufa, Adil Taarabt, Marouane Chamakh et bien d’autres prodiges du championnat national. Malgré l’absence de Youssef Hajji et Mounir Hamdaoui, nous devons éviter tout faux pas. Et j’insiste sur un élement qui est très important c’est que tout se joue au match aller. Donc, il faut gagner les trois points pour pouvoir poursuivre l’aventure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *