Raja et FAR passent l’obstacle

Raja et FAR passent l’obstacle

L’aventure continentale continue pour deux des quatre clubs marocains engagés en Coupes africaines. FAR et RCA ont victorieusement franchi le cap des matchs retour comptant pour les 16ème de finale de la Ligue des Champions. Parallèlement, l’OCK et le CODM, en course dans la Coupe de la Confédération africaine, ont trébuché face à leurs adversaires respectifs et n’ont pu aller au-delà des 16e de finale. À Rabat, les FAR étaient sur le qui-vive anticipant l’arrivée de leur challenger ghanéen, l’Asante Kotoko. Leur défaite par la petite marque (0-1) en match aller, alors qu’ils livraient une bonne prestation, leur avait laissé un semblant goût d’amertume.
Gonflés à bloc du fait d’évoluer dans leurs bases, les Militaires ont, tout simplement, sorti la grosse artillerie. Preuve en est le score sans appel de 2 buts contre rien en retour.
Dès le premier coup de sifflet, les leaders du championnat national lancèrent les hostilités et allaient défoncer la défense adverse à la 4e minute : Ahmed Ajedou ouvrit les scores. Vers la fin de la première période, Mohamed Armoumen récidiva et secoua les filets ghanéens, assenant ainsi le coup de grâce à l’Asante Kotoko.
«Je suis très satisfait du résultat obtenu. Nous avons pu surmonter l’handicap du but encaissé à aller (1-0) et assurer ainsi notre qualification au prochain tour. Notre tactique consistait à jouer à ras-terre et exercer la pression sur l’adversaire, tout en restant prudent pour éviter toute surprise, notamment à travers les contre-attaques rapides», s’est réjoui M’hamed Fakher, dans une déclaration relayée par la MAP.
A l’issue de cette grande victoire, les Militaires peuvent, désormais, savourer un repos du guerrier bien mérité. Il faudra cependant appréhender le match suivant et rester sur ses gardes. A ce propos, le coach des FAR ne s’endort pas sur ses lauriers. «Quel que ce soit notre adversaire, nous sommes tenus par l’obligation de bien se préparer pour l’affronter », a-t-il souligné, faisant allusion à l’éventualité de devoir croiser le fer avec l’Etoile Sportive du Sahel.
A Casablanca, les supporters des Diables Verts étaient en ébullition en perspective du match qu’allait disputer leur club, lors de l’autre 16e de finale de la Champion’s League. Le Raja de Casablanca n’allait aucunement les laisser sur leur faim.
En effet, emboîtant le pas aux FAR, le RCA n’aura fait qu’une bouchée de son adversaire du jour, le club congolais Motemba Pembe, sur un score similaire de 2 à 0. Lors du match-aller, le Raja avait balisé le terrain de cette victoire annoncée, en ramenant un nul précieux de Kinshasa (1-1).
Samedi dernier, la virulence des Rajaouis a surplombé la pelouse dès l’entame. L’excellent Hicham Aboucharouane allait prendre l’équipe adverse de court en signant, à la 2ème minute, le premier but du Raja. Un but expéditif qui a plombé la mobilité du gardien Kizamba Muanamputu et qui ne pouvait avoir qu’un impact négatif sur le mental des visiteurs.
Aux ultimes péripéties de la rencontre, Mouhcine Iajour aggrava le score sur un joli lobe, mettant fin, avec l’art et la manière, à l’aventure du Daring Club Motemba Pembe en Ligue des Champions d’Afrique. Au prochain tour, le RCA sera opposé au club ivoirien Africa Sport.  
En Coupe de la Confédération africaine, un véritable fiasco se préparait pour les deux clubs marocains engagés dans la compétition. L’Olympique de Khouribga fut écrasée par le rouleau compresseur qu’est le Mouloudia d’Oran. Le score de 4 à 0 se passe de tout commentaire. Il faut reconnaître que la surface de jeu n’était pas pour aider les visiteurs en quoi que ce soit.
En effet, sur une pelouse en gazon synthétique, avec laquelle les Phosphatiers ne sont guère intimes, il ne fallait surtout pas se leurrer et s’attendre à un miracle.
Pour le CODM, le périple tunisien n’était pas de tout repos non plus. Les Meknassis ont été écartés de la compétition sur le score de 2 à 0. Au vu de sa défaite à domicile en match-aller (1-0), le CODM était déjà lesté d’une boule en acier.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *