Raja, FAR, OCK et CODM dans le défi africain

Raja, FAR, OCK et CODM dans le défi africain

Les matchs retour comptant pour les 16e de finales de la Champion’s League africaine et la Coupe de la Confédération africaine de football se déroulent ce week-end. Les quatre clubs marocains, engagés dans l’un ou l’autre des deux challenges, affûtent leurs armes pour mener à bien cette entreprise. La tâche n’est, cependant, pas aussi simple pour l’ensemble des prétendants marocains.
En lice pour la Ligue des Champions, les FAR et le RCA bénéficient de facto du fait d’évoluer à domicile. Le 12e joueur des deux clubs étant de la partie, l’affaire semble être plus aisée. Cela dit, il ne faut surtout pas oublier que rien n’est acquis d’avance. Les surprises s’invitent toujours au moment où l’on s’y attend le moins.
Au stade de FUS à Rabat, les leaders du championnat national de première division accueillent le club ghanéen de l’Asante Kotoko.
En match aller, les FAR avaient perdu face à leurs adversaires du jour. On se serait bien passé de l’unique but de la rencontre, marqué à la 77e minute par Youssef Chipsah. Cela complique un peu plus l’affaire, certes, mais cela n’entame en rien les chance des Militaires.
En effet, ceux-ci, faisant preuve de régularité dans leur jeu, en plus du fait d’être dans leurs bases, devraient plutôt s’en sortir bien. La consécration sera certainement au rendez-vous et le ticket des 8e de finales n’est pas chose inabordable. Du moins l’espère-t-on. 
Pour le Raja, la bonne opération signée en match aller laisse apparaître que la chose semble tout acquise. En ramenant un nul (1-1) précieux de Kinshasa, les Diables verts ont tout simplement sécurisé le terrain. Dans leur fief, leurs chances sont plutôt importantes et le Daring Club Motema Pembe n’a qu’à bien se tenir. Du côté de la Coupe de la Confédération africaine de football, l’Olympique de Khouribga hisse les voiles chez le Mouloudia d’Oran. Si les Phosphatiers ont signé une excellente opération à domicile (2-0), le match retour ne sera pas forcément un match de routine. Loin s’en faut.
Le Mouloudia d’Oran, club de grande envergure, est réputé pour son jeu assassin. Cela n’a pas empêché l’OCK de lui montrer de quel bois il se chauffe. Aussi, cela n’empêchera pas les hommes de Mustapha Madih de se démarquer. En d’autres termes, les chances du club khouribgui restent intactes. 
D’autant plus que depuis la prise en main de l’OCK par l’ancien entraîneur de la sélection olympique, les Phosphatiers semblent avoir retrouvé la pêche. Leurs prestations en championnat du GNFE-1 en attestent. 
Le cas du CODM, qui évolue également en coupe de la CAF, est plutôt pas très rassurant.
Les Meknassis avait subi une défaite (0-1) à domicile et cela n’aura d’autre effet que de compromettre leurs chances en match retour. Face aux Tunisiens du Marsa, les Codémistes n’ont pas l’embarras du choix. Seule une victoire sera à même de leur garantir le précieux ticket et, au passage, de se réconcilier avec leur public.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *