Raja-MAS : La revanche

Le match Raja-MAS est placé sous le signe de la revanche. Tout le monde se rappelle de la fameuse rencontre de Fès, opposant le MAS et le Raja qui a été interrompue suite au jet de pierres et de projectiles sur l’équipe visiteuse. Après une décision de la FRMBB, le match fut rejoué à huis-clos dans la salle Tajmouti de Fès. Ce match comptait pour la quatrième journée aller du championnat national.
Les rajaouis se sont inclinés in-extremis sur la marque de 63-58, après avoir dominé tout au long des premiers quart-temps. Pour la rencontre retour de samedi, les co-équipiers de Lichtaf vont se déployer à fond pour une vengeance tant convoitée. Ceci va donner lieu à une rencontre de très bonne facture, surtout après le revers des Fassis à Rabat face au FUS lors de la 12ème journée. Après avoir été domptés à domicile par le CODM lors de la précédente journée, les FAR vont retrouver de nouveau le ténor du basket-ball national, le FUS, qui savoure encore sa grande victoire contre la MAS. Le match des fussistes samedi ne sera qu’une partie de plaisir vu le parcours très modeste des militaires en championnat.
Le leader incontesté, le TSC, joue l’ASS, le club le plus souffrant de la saison en cours, surtout après le départ de son coach Bouzidi pour d’autres cieux et la suspension de son maître à jouer, Mustapha Didouch. Ce dernier a agressé l’arbitre de la rencontre qui a opposé son club au WAC, lors de la huitième journée.
Les poulains du coach Haj Lamjahed vont, sans aucun doute, faire cavaliers seuls, compte tenu de la modestie de l’équipe adverse. La révélation de la saison, l’IRT, sera opposée à l’équipe nouvellement promue, le KAC de Kénitra. Une formation très ambitieuse certes mais qui manque beaucoup d’expérience. Leur évolution, samedi à Tanger, ne va en aucun cas inquiéter les hommes de Khalil Rouass, pour engranger les trois points de la victoire.
Pour sa part, la salle Massira de Meknès abritera un match des plus musclés entre le CODM et le WAC.
Après leur triomphe lors de la douzième journée sur les FAR, les Meknassis semblent très en forme pour surprendre les Reds. Ces derniers, avec l’Américain Sterling et sa pléiade de bons joueurs en l’occurrence Ayadi, Panzoni, Zangui, Aït Azizi et consorts, ne vont pas se laisser aller. Du bon spectacle en perspective.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *