Raja-WAC : de la revanche dans l’air

Raja-WAC : de la revanche dans l’air

Après le match Maroc-Argentine, place, dimanche après-midi au Complexe Sportif Mohammed V, au derby Raja-WAC. Le 96ème entre les deux frères ennemis dans l’histoire du football national. L’occasion pour les Vert et Blanc, éliminés de la Ligue des Champions de football, dimanche dernier, face à l’équipe sénégalaise de la Jeanne d’Arc, de se racheter et de se réconcilier avec ses fans, qui n’ont pas encore digéré cette débâcle. Conscients, les hommes du Portugais, Cassimiro, devront passer à la vitesse supérieure et sortir leur grand jeu pour sauver leur saison et oublier la déroute africaine. Désormais, le champion de la CAF n’a qu’un seul objectif : le titre. Pour ce faire, ils devront d’abord arracher coûte que coûte les trois points de victoire face à des Wydadis en doute ces derniers temps. À cinq journées de la fin du championnat, le Raja, qui compte deux matchs en retard, occupe la cinquième position avec 38 points, à neuf points du leader, les FAR, et trois de son rival, le WAC.
Tous les deux ont un match en moins. Tout laisse à dire que le derby de dimanche sera très disputé car il y a le titre de champion qui est en jeu. Certes, les protégés du Suisse De Castel sont toujours en lice pour le sacre de la CAF, mais ils visent également le titre de champion du Maroc, qui, comme le Raja, leur échappe depuis bien longtemps. Les Rouge et Blanc ont, aussi, de la revanche à prendre. Au match aller, le Wydad avait subi une humiliante défaite face au Raja de Casablanca. (3-0). Donc, si le sextuple champion du Maroc veut retrouver la C1, l’année prochaine, le WAC, lui, n’a rien encore perdu : CAF, Coupe du Trône et championnat. Le derby de dimanche intervient dans un contexte un peu particulier, après la bonne prestation de l’équipe nationale lors de la Coupe d’Afrique des Nations en Tunisie. Les deux équipes espèrent que le public répondra présent à cette grande fête footballistique. Pour la 25ème journée du championnat du GNF I, les Militaires, toujours en tête, seront en déplacement à Oujda pour affronter l’équipe locale du Mouloudia, huitième du championnat avec 34 points. Tout mauvais pas de la part des hommes de M’hamed Fakhir pourrait réduire l’écart qui les sépare de leurs poursuivants directs : WAC et Raja. Mais également de l’ASS, véritable révélation de cette saison. Les Slaouis, troisièmes du classement général du GNF I, avec 41 points, seront les invités des Tangérois, qui traversent une période de crise sans précédent. La tâche sera dure pour les nordistes face à une équipe qui sait ramener des points de l’extérieur.
Le poursuivant immédiat de l’ASS, le CODM, lui, affrontera le HUSA, sur son terrain de l’Inbiâat. Les deux équipes piétinent en ce moment. Le CODM a quitté la compétition de la Coupe du Trône trop tôt, après sa défaite face à l’Ittihad Tourga, samedi dernier. Pour sa part, le HUSA ne s’est pas encore remis de son élimination de la Ligue des Champions face au club tunisien de l’Etoile du Sahel même s’il a réussi à arracher son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe du Trône. De son côté, l’Olympique Khouribga, qui dispute une place qualificative pour une coupe arabe ou africaine, recevra sur ses propres bases le Kawkab de Marrakech, écarté, lui aussi, de la Coupe du Trône par la surprenante équipe de division amateur, Olympique Dchira. Dans le bas du tableau, la bataille sera rude. Les rencontres de dimanche s’annoncent chaudes.
D’abord, le choc des chababs : Massira et Mouhamédia, respectivement 12ème et 13ème du championnat. Puis il y a le sommet des premières équipes menacées de relégation : l’IZK et le KAC.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *