Rallye Afriquia : La victoire de l’école française HEC

L’école française HEC s’est distinguée dans les épreuves de Maniabilité et de conduite sur les dunes et a occupé la première place dans le classement général, devant l’école France-Télécoms et l’équipe Afriquia.
Des prix ont été remis à tous les participants à ce rallye, qui est un événement sportif et pédagogique, véhiculant un message de tolérance, de  rassemblement des peuples et des jeunes venus de tous bords. Intervenant à cette occasion, Mohamed Mjid, président de la Fondation  marocaine pour la Jeunesse, l’Initiative et le Développement, s’est félicité de  l’organisation de cette compétition enrichissante sur les plans sportif et  pédagogique, formant le vœu que cette initiative puisse contribuer au  développement social et économique du pays à travers les projets sociaux qui  seront prochainement concrétisés dans les régions traversées par le rallye.
Dans une déclaration à la MAP, l’équipage gagnant, formé de Lorentz Xavier  et Tron Sebastian, a indiqué que cette compétition leur a permis de découvrir  le Maroc, ses gens et sa civilisation et de se familiariser avec le désert,  ajoutant que le rallye a consacré deux dimensions essentielles, l’une à  caractère relationnel et l’autre humanitaire consistant à identifier des  projets sociaux dans les régions traversées par le rallye et à oeuvrer à les  concrétiser.
Organisé par la société française CAERTESIA en partenariat avec la  Fondation marocaine pour la Jeunesse, l’Initiative et le Développement et l’Association des anciens élèves marocains de l’ENA (AMAEENA) de Paris, le  Rallye Afriquia International des grandes écoles, une manifestation initiatique  et pédagogique, a traversé Midelt, Erfoud, Rissani, Merzouga, Tinghir,  Boulemane de Dades et Ouarzazate (fin du parcours). Il a connu la participation  de plusieurs écoles, entre autres, l’Ecole nationale supérieure des  Télécommunications de Paris, l’ENA de Paris, l’Ecole nationale supérieure des  Techniques avancées, l’université Al Akhawayne d’Ifrane et l’Ecole nationale  d’Agronomie de Paris.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *