Rallye Classic 2007 : au coeur du désert

Rallye Classic 2007 : au coeur du désert

Ce ne fut certainement pas un début d’une journée printanière. L’hiver a décidé de jouer les prolongations cette année. Brouillard et pluie ont accueilli les participants au «Rallye Classic» lors du début de cette quatrième étape. Des conditions climatiques inattendues ont compliqué la tâche pour les Rideurs durant le premier parcours de la deuxième plus longue étape de l’épreuve.
Il a fallu deux heures de route aux différents équipages pour voir enfin le soleil prendre place dans les cieux.
«On a été un peu surpris par ce changement de climat. C’est assez inhabituel en cette période de l’année, surtout dans cette région du Royaume. Mais il n’y a pas eu d’incidents lors de cette épreuve. Finalement, tout est bien passé», déclare Jean-François Rageys, créateur et organisateur de l’événement. D’une distance de 490 km, l’étape «Ouarzazate-Igherm-Agadir» s’est quasiment déroulée en plein cœur du désert. Composée de deux épreuves de régularité, elle a emmené les concurrents d’Ouarzazate à Agadir.
La première partie s’est terminée à midi à 15 km après Irghem sur la route de Tafraoute. Après une pause-déjeuner sous les tentes, les différentes équipes ont repris le chemin menant à Agadir.
Et c’est dans l’après-midi (entre 17h et 17h30) que la quatrième étape a été bouclée avec la victoire, dans la catégorie «Classic», des Espagnols Rafael Cerezo et Rafaël Cerezo Johnson, au volant d’une Jaguar HK 105S Roadster (1975). L’équipage français, composé de Claude et Bernard Consten, conduisant une Jaguar Type E V12 (1975), s’est adjugé la seconde place. Claude et Dominique Laurent, l’autre duo français, ont achevé le parcours en troisièmes au volant d’une Lotus Elan (1966). Pour sa part, l’équipage, composé d’Alain et Yvon Revert, domine toujours l’épreuve « Prestige ». Au volant d’une Porsche 933 Biturbo (1995), ce duo français remporte ainsi sa troisième étape d’affilée. En deuxième place vient l’équipe marocaine formée par Rafiq et Dalila Lahlou sur une Porsche 911 C2 (1992). Et en troisième position, on retrouve un autre duo marocain, Nabil Lahou et Lahlou au volant Porsche 911 Targa (1991). Au classement «Premium Challenge», c’est l’équipe maroco-française formée par Dafir Arraki et Patrick Charron, au volant d’une Triumph TR 5 (1968), qui mène la course. Les Français, Claude et Dominique Laurent, occupent au terme de cette étape la deuxième position. Et en troisième place du classement, on trouve l’équipe composée de l’Autrichien Elmar Wiederin et de l’Allemand Alexander Höfer. Reste désormais deux étapes avant la fin du Rallye. La «Route du Cœur» se terminera, ce samedi 24 mars, avec le Grand Prix de Marrakech sur le circuit Atlas Karting.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *