Rallye Classic 2007 : Etape «éblouissante»

Rallye Classic 2007 : Etape «éblouissante»

«C’est sans conteste la plus belle étape du Rallye Classic», témoigne un participant. L’étape Afourer-Zeida-Erfoud, disputée lundi 19 mars, est aussi le plus long et le plus tortueuxparcours de cette prestigieuse compétition de régularité. Les concurrents ont repris la route le matin à partir d’Afourer pour une virée au milieu des paysages regorgeant de beauté.
Les conditions climatiques étaient très favorables, tout comme la première journée, permettant ainsi aux différents équipages de marier plaisir et compétition. Le tout dans une atmosphère calme et sereine. 
«Avec l’étape Afourer-Zeida-Erfoud, les choses sérieuses commencent. C’est la plus difficile en raison de la longue distance que les participants devaient parcourir. Mais la météo clémente a rendu cette étape agréable. Elle a permis aux concurrents de profiter des paysages magnifiques de la région», confirme Jean-François Rageys, l’organisateur de l’événement. Après approximativement quatre heures de route sinueuse, qui nécessitait une grande vigilance des pilotes, le Rallye a marqué une pause-déjeuner à Zeida. Une occasion pour les équipages de faire le point après une première phase assez délicate. Pleine de virages, ce premier parcours a constitué un véritable premier test pour les concurrents avant l’entrée dans le désert.
Cette deuxième étape du «Classic», bouclée dans l’après-midi (entre 16h30 et 17h), a été remportée par l’équipage français composé de Claude et Dominique Laurent conduisant une Lotus Elan (1966). Âgé de 75 ans, Claude Laurent a donc créé la surprise en reportant l’une des plus difficiles étapes donnant ainsi l’exemple aux autres concurrents. L’Autrichien Elmar Wiederin, et son coéquipier, l’Allemand Alexander Höfer, au volant d’une Porsche 356 A Cabriolet (1959), ont pris la seconde position du classement. La troisième place, elle, est revenue aux deux Autrichiens E.Micheal Feichtinger et Micheal Harberl sur une Jaguar XK 140 (1955). 
Pour sa part, la deuxième étape de l’épreuve «Prestige» a été remportée par l’équipage Français, Alain Reveret et Yvon Revert au volant d’une Porsche 993 Biturbo (1995). En deuxième position, on retrouve les Marocains, Mekki Lahlou et Youssef Rahal, sur une Mercedes 560 SL. L’autre équipe marocaine composée de Rafik Lahlou et Dalila Lahlou, et qui conduisait une Porsche 991 C2 (1992), s’est adjugé la troisième place. Enfin, dans le classement du «Premium Challenge», les Français Claude et Dominique Laurent sont en tête, suivis des Autrichiens E.Micheal Feichtinger et Micheal Harberl. Et en troisième position, on retrouve le duo français, Claude et Bernard Consten. Par ailleurs, cette deuxième étape du Rallye n’a pas connu d’incident comme l’affirme M. Rageys : «La seconde étape s’est déroulée sans problème. Aucun incident n’a été signalé. Et c’est en grande partie grâce aux efforts des autorités que je tiens à remercier».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *