Rallye Classic 2007 : passion et compétition

Rallye Classic 2007 : passion et compétition

Il y avait de la magie ce dimanche 18 mars sur le parvis de l’hôtel Hyatt Regency, à Casablanca, où a eu lieu le départ de la quatorzième édition du «Rallye Classic». Le coup d’envoi de cette nouvelle édition de l’épreuve, toujours placée sous la présidence d’honneur de SAR le Prince Moulay Rachid, s’est déroulé en présence de Mohamed Faouzi, gouverneur de la préfecture de Casa-Anfa ainsi que d’autres personnalités.
Sous les regards passionnés des amateurs de voitures d’époque, les participants à cette prestigieuse compétition de régularité se sont lancés dans une aventure unique. Une aventure qui sent l’odeur de la nostalgie. Un concert de moteurs qui bourdonnaient sur la ligne de départ envoûtant les personnes qui ont fait le déplacement pour assister à l’événement. Créé en 1993, le «Rallye Classic» n’a donc rien perdu de son charme.
Mais cette fois-ci, plusieurs nouveautés seront au rendez-vous. Les organisateurs ont prévu, entre autres, l’utilisation d’un système de chronométrage automatique, la tenue d’un stage de formation à «la régularité », le lancement d’une ligne sportswear «Le Classic», etc. Autre nouveauté cette année, l’organisation en parallèle du «Rallye Classic» d’une épreuve ouverte aux voitures GT modernes (construites à partir de 1981). Nommée «Rallye Prestige», elle bénéficiera d’un classement séparé.
Tout au long d’un itinéraire entièrement asphalté de plus de 2.000 km, les participants au «Classic» s’affronteront deux fois par jour à coups de dixièmes de seconde dans des épreuves de régularité qui leur permettront de mesurer leur précision. Ils se détendront chaque jour dans des haltes les plus élégantes du pays et feront étape dans de grands hôtels.
Pour l’édition 2007 de ce rallye, Jean-François Rageys, créateur et organisateur de l’épreuve, a mis l’accent sur un itinéraire largement renouvelé. Comprenant 900 km de routes inédites, ce parcours est doté d’un caractère «musclé», souligne-t-il. 
Les concurrents partiront de Casablanca vers Afourer puis à Erfoud avant d’arriver à Ouarzazate. D’Ouarzazate, ils se dirigeront ensuite vers Agadir où ils entameront la dernière étape. Une étape qui s’achèvera à Marrakech par sa traditionnelle soirée de gala et de remise des prix.
Le «Classic» se déroule comme un rallye traditionnel : étapes, secteurs de liaison, épreuves de classement… Cependant, à la différence des autres compétitions de ce genre, les épreuves de classement sont basées sur la «régularité» et non pas sur la «vitesse». Ces épreuves sont appelés «Epreuves de régularité routières» (ERR).
Les concurrents doivent respecter, sur une distance donnée et au 1/10ème de seconde, la moyenne proposée par l’organisateur. Selon le profil de chaque épreuve, deux moyennes sont proposées, et chaque participant choisit celle qui lui convient le mieux. L’objectif étant d’être le plus précis possible pour respecter la moyenne choisie. L’avance ou le retard enregistré à chaque point de contrôle «secret» est pénalisé à raison d’un point par 1/10ème de seconde.

Programme de la 14ème édition du «Rallye Classic»

Dimanche 18 mars : Casablanca-Benslimane-Afourer (275 km)
Lundi 19 mars : Afourer-Zeida-Erfoud (497 km)
Mardi 20 mars : Erfoud-Agdz-Ouarzazate (393 km)
Mercredi 21 mars : Ouarzazate-Igherm-Agadir (498 km)
Jeudi 22 mars : Agadir-Taroudant-Agadir (272 km)
Vendredi 23 mars : Agadir – Tizi-n-Test – Marrakech (310 km)
Samedi 24 mars : GP de Marrakech

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *