Rallye du Maroc : Une édition 2020 pleine de surprises

Rallye du Maroc : Une édition 2020 pleine de surprises

L’édition 2020 du Rallye du Maroc sera pleine de surprises, a promis le directeur de cet événement sportif, David Castera.

«Le Rallye du Maroc 2019, qui a connu la participation des meilleurs équipages de la discipline, était une grande édition», a déclaré David Castera à la MAP, en marge de la cérémonie de remise des prix mercredi soir à Fès. Cette compétition a permis aux participants de découvrir des paysages et de nouveaux territoires, a-t-il ajouté, notant que «la course était bien disputée».

Au terme de la cinquième et dernière étape (Afous/Errachidia-Ras El Ma/Ifrane), le pilote automobile sud-africain Giniel De Villiers (Toyota) a remporté le Rallye du Maroc 2019, devant l’Espagnol Carlos Sainz (Mini Cooper) et le Français Mathieu Serradori (Century Racing). De Villiers décroche ainsi son quatrième Rallye du Maroc, après l’avoir déjà gagné avec Nissan et Volkswagen. En moto, la victoire finale est allée à l’Américain Short Andrew (Husqvarna), le Chilien Pablo Qintanilla (Husqvarna) et l’Espagnol Joan Barreda (Honda). Le champion espagnol Fernando Alonso, l’un des meilleurs pilotes automobiles de l’histoire, a pris part au Maroc à son premier rallye-raid. Cette édition est partie vendredi dernier de Fès, avant de passer par les villes d’Ifrane, Midelt, Errachidia, Erfoud et Merzouga, et retraverser l’Atlas pour regagner la capitale spirituelle.

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la vingtième édition de ce rallye, la deuxième par ODC Event, est la dernière épreuve de la Coupe du monde FIA 2019 des rallyes tout-terrain et du Championnat du monde 2019 FIM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *