Réactions

Issa Hayatou : «Le Maroc est sur les pas du professionnalisme»
«Le sport en général et le football en particulier sont des leviers stratégiques de développement économiques et sociales de tous les pays notamment les pays africains», a indiqué Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF). «Le Maroc, dans un contexte de mondialisation, est en train de lancer plusieurs chantiers de modernisation
et professionnalisation de son football». «Le Maroc est sur les pas du professionnalisme. Et j’en doute pas que ces initiatives comme le premier salon international du sport seront une occasion
de rencontre et d’échange entre les professionnels du football et les acteurs sportifs et économiques», a souligné Issa Hayatou.

Pape Diouf : «Ce salon est une occasion pour avancer le domaine sportif»
«L’organisation du Salon international du Sport par le Maroc est un événement colossal pour démontrer la volonté du Maroc afin de développer le secteur sportif», a déclaré, Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille. Et de poursuivre que «cette initiative est également une occasion pour mettre en avant l’expérience acquise par tout le pays dans le domaine du sport pour faire avancer le secteur sportif ainsi que le secteur
économique».

Nezha Bidouane : «J’encourage ce genre d’initiative au Maroc»
«Comme tous les acteurs sportifs nationaux,
je suis venue ici pour soutenir le Maroc dans sa stratégie très développée dans le domaine du sport et assister également à l’ouverture du salon à Marrakech», a indiqué Nezha Bidouane, championne du monde en athlétisme. «Ce salon est pour moi une opportunité de changer les idées et de partager les différents avis et expériences dans les différents secteurs notamment le domaine sportif et économique qui sont des secteurs très développés et avancés en Europe», a signalé Nezha Bidouane. «J’encourage ce genre d’initiative au Maroc», a conclu l’athlète marocaine.

Ali Fassi Fihri : «Le sport est devenu un enjeu national pourle Maroc»
«Aujourd’hui, le sport est devenu un enjeu national pour le Maroc. La semaine internationale du sport à Marrakech confirmera cela durant ces six jours. Et le Salon international du sport serait un moteur de développement économique pour notre pays», a déclaré Ali Fassi Fihri, président de la FRMF. «L’économie des clubs et des championnats reste émergente, s’appuyant sur des ressources encore limitées en matière de droits TV, de partenariats et de recettes billetterie, et des infrastructures souvent inadaptées aux enjeux du sport moderne», a ajouté Ali Fassi Fihri. Le Salon international du sport s’est ouvert mardi 14 mars à Marrakech et se poursuit jusqu’au dimanche prochain en présence de nombreux acteurs sportifs nationaux et internationaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *