Real-Barça, l’autre derby espagnol

Moins de quarante-huit heures nous séparent de la demi-finale 100 % espagnole de la Ligue des champions de football entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Et les mauvaises nouvelles n’arrêtent pas de tomber.
La dernière en date est le forfait de l’avant-centre international espagnol du club meringue Fernando Morientes, qui souffre d’une élongation à une cuisse. Et il n’est pas le seul.
Le Barça pourrait, lui aussi, se passer des services de ses deux joueurs clés Rivaldo et Carles Puyol. Le Brésilien a été victime d’une entorse au genou droit lors du match Celta Vigo – FC Barcelone.
Contraint de terminer la rencontre, parce que le Barça n’avait plus le droit à effectuer de changements, Rivaldo a inscrit l’unique but des Catalans en fin de match. Pour sa part, l’Espagnol Carles Puyol souffre, selon les premières constatations, d’une élongation musculaire à la jambe gauche. Sorti du terrain à la 34e minute, il a été remplacé par le Néerlandais Michael Reiziger.
Côté madrilène, il n’y a en revanche aucun espoir de récupérer le buteur-maison, Morientes qui n’a joué que 23 minutes lors du match contre Tenerife puisqu’il a été remplacé par son compatriote Guti, auteur de deux buts. Euphoriques après leur large victoire face à la lanterne rouge (4-1), les Madrilènes recevront sur leur stade de Bernabeu des Catalans en perte de vitesse en championnat après leur récente défaite, samedi soir, face à leur bête noir le Celta Vigo (2-1). Ce sera la troisième confrontation des deux équipes cette saison après celles du derby classique.
A priori, la balance se penche du côté des madrilènes qui restent sur une victoire au match retour. Mais il faut dire que le Braça n’a pas raté ses coups et reste sur un parcours sans faute en Ligue des Champions. Il s’est même payé le luxe d’écarter de son chemin les grands favoris de cette compétition tels Liverpool, Juventus et les Grecs de Panatanaïkos.
Quant au Real Madrid, éliminé l’année dernière au même stade par les Allemands du Bayern Munich, il cherchera à renouer avec cette compétition qu’il avait déjà remportée en 2000 face à l’autre club espagnol FC Valence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *