Real et Lyon en huitièmes de finale

Real et Lyon en huitièmes de finale

Lyon, avec une toute petite victoire sur Kiev (1-0), s’est d’ores et déjà qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions de football, alors que Lille s’est considérablement compliqué la tâche en s’inclinant à Athènes (1-0) mercredi lors de la 4e journée de poules.
Seul le Real Madrid, grâce à sa petite victoire sur le Steaua Bucarest (1-0), rejoint l’OL dans le lot des qualifiés de la soirée, où Manchester United a incroyablement flanché.
Logique, mais sans plus. L’OL n’a effectivement pas fait le match du siècle, mais a malgré tout continué à imprimer sa marque sur la scène européenne, confirmant, s’il le fallait désormais, qu’il faisait bien partie des grands d’Europe. En empochant son quatorzième succès consécutif toutes compétitions confondues face à Kiev, il s’est non seulement mis à l’abri au bout de quatre journées comme en 2004 et 2005, mais a allongé du même coup une série qu’aucun club français n’avait réussi à aligner.
«Cette première période a été pour nous la plus accomplie au niveau de l’intensité athlétique depuis le début de saison et il est normal d’avoir baissé un peu de rythme par la suite», a déclaré Gérard Houllier, l’entraîneur lyonnais, à l’issue de la rencontre. Après leur démonstration du match aller face à Kiev, même les Ukrainiens ne se faisaient guère d’illusion face au tracto-pelle lyonnais. Pourtant, ce match fut plus besogneux qu’annoncé. Une belle inspiration du duo Govou-Benzema, conclu par ce dernier du plat du pied gauche au bout d’un quart d’heure de jeu, semblait augurer d’une sale soirée pour les Ukrainiens… Mais les Lyonnais, malgré pléthore d’occasions, ne sont pas parvenus à alourdir la note, s’offrant quelques frayeurs en fin de match. Le contrat est malgré tout rempli pour les Gones. Les choses sont quasiment réglées dans le groupe E: le seul suspense qui demeure reste la première place à se disputer avec le Real Madrid.
Les Madrilènes n’ont pas non plus fait d’étincelles face au Steaua Bucarest, débloquant la situation à un quart d’heure de la fin grâce à un but contre son camp de Nicolita (1-0): une victoire étriquée mais efficace. Dans le groupe H, Lille, rapidement réduit à dix après l’expulsion de Tavlaridis au bout de 22 minutes (2 cartons jaunes) a gâché une belle opportunité de se mettre à l’abri, et va vivre désormais une fin de parcours on ne peut plus houleuse après sa défaite face à Athènes. Après avoir tenu pendant plus des trois-quarts du match, la digue des Dogues a lâché en fin de rencontre, encaissant un but de Liberopoulos, d’une frappe de loin légèrement déviée.
«C’est une mauvaise soirée. Le côté positif c’est que tout reste jouable dans cette Ligue des champions. En tout cas on l’annonçait depuis le début, ça va se jouer entre trois équipes. Mais on n’a pas dit notre dernier mot», a tenté de se rassurer Claude Puel, l’entraîneur de Lille.
Cette défaite prive du même coup les Milanais de leur billet pour les 8e, malgré un succès net et sans bavure face à Anderlecht, grâce notamment à un superbe triplé de Kaka (4-1). Tout reste possible cependant pour les Lillois qui doivent affronter Anderlecht lors de la prochaine journée. C’est dans le groupe F que les surprises se sont concentrées, compliquant du coup considérablement les choses. Manchester United avait l’occasion de ne pas perdre de temps, mais les Mancuniens se sont pris les pieds dans le tapis danois en s’inclinant face à Copenhague (1-0). Pour ajouter à la confusion, le Benfica, que l’on avait annoncé cliniquement mort, s’est incroyablement relancé, surprenant un Celtic Glasgow sans doute un peu trop sûr de lui et qui avait la qualification au bout des crampons (3-0).
Dans le groupe G, le FC Porto a réalisé la bonne opération de la soirée, grâce à sa victoire sur Hambourg (3-1), qui ne pourra même pas se battre pour la C3.
La victoire des Portugais leur permet de rejoindre Arsenal qui n’a pas réussi à se débarrasser du CSKA Moscou (0-0), et qui doit se préparer, là aussi, à une dernière partie de parcours plutôt difficile.


 Résultats des matches joués mercredi


Groupe E :
Real Madrid (ESP) – Steaua Bucarest (ROM) 1 – 0
Lyon (FRA) – Dynamo Kiev (UKR) 1 – 0
Groupe F :
Benfica (POR) – Celtic Glasgow (SCO) 3 – 0
FC Copenhague (DEN) – Manchester United (ENG)    1 – 0
Groupe G :
Arsenal (ENG) – CSKA Moscou (RUS) 0 – 0
Hambourg (GER) – FC Porto (POR) 1 – 3
Groupe H :
AC Milan (ITA) – Anderlecht (BEL) 4 – 1
AEK Athènes (GRE) – Lille (FRA)    1 – 0

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *