Redouane Achik : «C’est un honneur de représenter le Maroc au Mondial»


ALM : Vous êtes l’unique marocain qui arbitrera à la Coupe du monde-2010. Comment avez-vous réagi à cette désignation ?
Redouane Achik : La FIFA a désigné, le 5 février, plusieurs arbitres du Maghreb sur une liste des trente arbitres qui officieront lors du Mondial 2010.
J’étais l’un des arbitres qui seront présents à cette manifestation mondiale. Sincèrement, je suis très ému par ce choix de la FIFA. Je ne m’a attendais pas à cette convocation. C’est une excellente expérience pour moi et un nouveau palmarès. C’est un honneur pour moi de représenter le Maroc qui est malheureusement absent de ce Mondial. Le FIFA donne à chaque occasion la chance aux jeunes arbitres pour s’affirmer.

Quels sont les critères de la Fifa pour la sélection des arbitres ?
J’ai passé plusieurs tests et j’ai assisté à des séminaires dont un à Singapour qui a été consacré à tous les arbitres assistants du monde. Je tiens à mentionner que j’ai assisté à la Coupe du monde des moins de 17 ans, en 2007, en Corée du Sud, et en 2009, à la coupe du monde des moins de 20 ans en Égypte. Cette année, j’ai été présent à deux grandes compétitions. Il s’agit de la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria et la Coupe d’Afrique des nations en Angola. D’ailleurs, j’ai arbitré la finale ayant opposé l’Égypte au Ghana. La FIFA prend en considération tous ces critères  pour sélectionner et désigner les arbitres.

Quel est votre programme avant le Mondial ?
Je dois faire un test médical en Suisse du 25 au 28 février. Après, je pars en Espagne pour un séminaire qui va réunir tous les arbitres du Mondial. Il s’agit d’un test physique. Le 3 mars prochain, je serais au Maroc pour poursuivre les préparatifs pour le Mondial africain.

Que pourriez-vous nous dire sur l’équipe nationale ?
Je pense que le Onze national est en train de passer par une étape transitoire. La Fédération de football va faire de son mieux pour choisir le bon entraîneur. Un homme qui va aider l’équipe à vaincre et convaincre et qui sera le technicien idoine pour la FRMF. Mais, il y a un point très important c’est qu’il faut choisir des joueurs locaux et pas des vedettes d’Europe. Parce que les locaux sont encore motivés et veulent donner de leur mieux et démonter leurs capacités à défendre le football national contrairement aux champions nationaux d’Europe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *