Rennes fait couler Lyon, le PSG tenu en échec à Nancy

Rennes fait couler Lyon, le PSG tenu en échec à Nancy

Un hat-trick de Mickaël Pagis a permis à Rennes d’infliger à Lyon sa première défaite de la saison avec une correction des septuples champions de France 3-0 au stade de la Route-de-Lorient dimanche.Lyon ne compte désormais plus que deux points d’avance sur Toulouse, qui a battu Auxerre 1-0 samedi, et trois sur Marseille, qui s’est imposé 2-1 au Vélodrome face à Caen.
Lors du dernier match de cette huitième journée, le Paris Saint-Germain est allé chercher le point du match nul sur la pelouse de Nancy pour se retrouver en 11e position au classement. L’attaquant réunionnais Guillaume Hoarau a ouvert le score pour le club de la capitale dès la troisième minute, marquant de la tête sur un centre de Stéphane Sessegnon. Mais Nancy répliquait une demi-heure plus tard par son défenseur uruguayen Damian Macaluso, à la suite d’un coup franc de Benjamin Gavanon. Si le partage des points peut satisfaire le PSG, qui restait sur deux défaites consécutives, les Nancéiens s’enfoncent un peu plus au classement où ils sont désormais 15e. A Rennes, Pagis a ouvert le score à la 17e minute d’une frappe au premier poteau sur un centre en retrait de Moussa Sow, qui a laissé Hugo Lloris impuissant. Face à une défense lyonnaise de plus en plus fébrile au fur et à mesure du match, l’ancien Marseillais a doublé la mise à la 56e minute, servi de nouveau en retrait, cette fois par son capitaine Olivier Thomert.
Et une nouvelle fois, Lloris ne pouvait rien faire, pris à contre-pied par la frappe de l’attaquant rennais qui allait récidiver 11 minutes plus tard. Pagis, qui n’avait pas encore marqué cette saison, parachevait son oeuvre après un contrôle de la poitrine et une frappe dans la lucarne qui trompait encore le portier de l’OL. Par cette performance, Rennes espère certainement effacer en partie son élimination précoce par les Néerlandais de Twente en Coupe de l’UEFA où le club breton a été le seul représentant du football français à s’incliner dès le premier tour de la compétition.
Dans l’autre match décalé disputé dimanche en fin d’après-midi, Saint-Etienne a battu Monaco 2-0 sur des buts de Bafetimbi Gomis à la 11e minute et Geoffrey Dernis à sept minutes de la fin du temps réglementaire. Les Verts gagnent ainsi deux places au classement pour pointer en 13e position alors que les Monégasques en perdent une pour se retrouver 14e.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *