Report de la CAN 2015 : Polémique entre la CAF et Michel Platini

Report de la CAN 2015 : Polémique entre la CAF et Michel Platini

Dimanche 19 octobre 2014,  lors d’une intervention télévisée,  le président de l’UEFAMichel Platini avait été interrogé par beIN Sport sur la tenue de la CAN 2015 au Maroc malgré le virus Ebola, il a expliqué que «la santé des gens était prioritaire» et qu’il fallait avant tout «contacter les instances mondiales de la santé».

Mardi 21 octobre 2014,  la Confédération africaine de football (CAF) a répondu au président de l’UEFA. Elle évoque une « ingérence » de l’ancien international français suite à ses propos. «Il faudrait se garder de ce qui apparait en tout point de vue comme une ingérence, par un président de Confédération, dans des affaires qui concernent d’abord et avant tout l’Afrique et la CAF. Au nom du principe de non-ingérence qu’elle s’astreint à respecter, la Confédération Africaine de Football s’est gardée jusqu’ici de se prononcer sur quelque acte de gestion du football européen ou de tout autre continent. (…) La CAF tient par la présente à réaffirmer qu’elle attache du prix au respect de sa souveraineté et n’entend laisser qui que ce soit interférer dans la gestion de ses affaires. »

Mercredi 22 Octobre 2014, Michel Platini réagit vigoureusement à son tour en qualifiant le communiqué de la CAF "d'insultant" et en exigeant des "excuses formelles".
«Je n'ai jamais interféré dans ces affaires. J'ai clairement dit à trois reprises que tout cela relevait de votre juridiction. Ceci étant dit, votre communiqué est basé sur de fausses informations. Je le considère comme injuste et même insultant. Votre communiqué me blesse. J'attends un retrait immédiat de ces allégations et des excuses formelles.» insultant. Votre communiqué me blesse. J'attends un retrait immédiat de ces allégations et des excuses formelles.»

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *