Rivaldo, la bonne affaire du Milan AC

Le Brésilien Rivaldo, sacré champion du monde de football le 30 juin, n’a pas mis longtemps à trouver un club : une semaine après avoir quitté le FC Barcelone avec pertes et fracas, il a signé un contrat de trois ans avec le Milan AC. Selon les termes de cet accord, le Milan AC, propriété du chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, devra payer au milieu offensif et attaquant de 30 ans 4,8 millions d’euros net par saison, plus certains droits publicitaires.
Pour autant, le club italien réalise une excellente affaire : alors que le marché des transferts est au point mort ou presque en Europe en raison d’un contexte de récession économique, les Rossoneri se sont attaché les services d’un des meilleurs joueurs du monde, Ballon d’Or 1999, sans avoir à verser la moindre indemnité de transfert. Rivaldo en effet et le Barça, où il évoluait depuis 1997, avaient résilié dimanche passé le contrat qui les liait encore pour un an. Ce départ étrange avait été assorti de vifs échanges d’accusations entre le joueur et le nouvel entraîneur de Barcelone, le Néerlandais Louis Van Gaal, revenu en mai à la tête du club. Durant la semaine, Van Gaal avait d’ailleurs été critiqué en Catalogne pour sa décision de laisser partir le prodigieux gaucher.
Et c’est Silvio Berlusconi lui-même qui a alors entamé les démarches pour faire de Rivaldo un Milanais. «Après la signature, j’ai immédiatement appelé au téléphone le président Berlusconi», a expliqué le vice-président Adriano Galliani sur le site Internet du club. « Il est très satisfait que cette opération extraordinaire ait pu se concrétiser.». Galliani a en outre précisé que Rivaldo, qui va retrouver un autre champion du monde, le défenseur Roque Junior, rejoindrait Milan dès le 1er août. Selon La Gazzetta Sportiva, le chef du gouvernement a été informé de la signature alors qu’il dînait en compagnie de l’ancien chef d’Etat et actuel sénateur Francesco Cossiga. «Avoir dans l’équipe un immense champion comme Rivaldo est un honneur. Mais c’est aussi un honneur pour lui, car le Milan est une équipe à l’avant-garde», a déclaré M. Berlusconi, selon le journal.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *