Roger Lemerre : Pas de rupture de contrat avant la CAN 2010

Roger Lemerre : Pas de rupture de contrat avant la CAN  2010

Pour se séparer du sélectionneur national, Roger Lemerre, la Fédération royale marocaine de football devrait lui verser 20 millions de dirhams, apprend-on d’une source de ladite institution. Son contrat, conclu en juillet 2008, s’étale jusqu’en 2012 avec comme principal objectif : atteindre au moins les demi-finales de la Coupe d’Afrique prévues en février 2010 en Angola. L’objectif du contrat est aussi, selon la Fédération, de se qualifier au Mondial en Afrique du Sud, puisque les deux qualifications sont combinées.
À ce jour, dans le groupe A, le Maroc se retrouve à la troisième place. Les Gabonais, leaders, ont un match en retard contre le Cameroun. «La non réalisation de ces deux objectifs entraîne automatiquement la résiliation du contrat conclu entre la Fédération et Roger Lemerre. Il s’agit tout simplement d’une cause de rupture de l’accord», a précisé cette source. Par contre, un membre du bureau fédéral n’a pas été du même avis et a annoncé à ALM que : «Je suis persuadé que le montant de 20 millions de dirhams devant être versé est exagéré». Les qualifications sont en cours et on est loin encore d’assister à la tombée de rideau. Pour se qualifier à la Coupe d’Afrique, il faut être parmi les trois premiers du groupe A.
L’Angola, pays organisateur est qualifé d’office. Par contre, les cinq vainqueurs des groupes, zone-Afrique, seront qualifiés au Mondial, en plus de l’Afrique du Sud, pays organisateur.
L’équipe nationale s’éloigne match après match du Mondial. Mais le public marocain et quelques joueurs de l’équipe nationale veulent toujours y croire, car statistiquement, les matches se jouent, et le football est aussi un jeu de hasard.
Roger Lemerre a pris officiellement ses fonctions le 1er juillet 2008 avec l’équipe nationale pour redonner au football marocain l’éclat de son passé qui n’a pas été toujours brillant.
Lemerre a signé pour quatre ans (deux années renouvelables) à la tête des Lions de l’Atlas, et devait percevoir un salaire de 37.500 euros par mois. «Si j’ai choisi le Maghreb, c’est parce qu’il y a ici une culture qui nous ressemble et je m’inscris dans cette culture», a-t-il affirmé. Lemerre a entraîné pendant six ans l’équipe nationale tunisienne. Actuellement, l’on parle d’un éventuel départ de Roger Lemerre à moins d’une année de sa nomination à la tête de l’équipe nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *