Roger Milla nommé ambassadeur de l’ONU contre le sida

Le Programme commun des Nations unies contre le sida a nommé jeudi à Genève l’ancien champion de football camerounais, Roger Milla, 48 ans, comme son premier ambassadeur africain contre la pandémie. L’ancien footballeur, grave et ému, a accepté cette nomination en indiquant qu’il se préparait à des voyages dès l’an prochain dans les pays les plus touchés d’Afrique au nom du programme onusien. ` Roger Milla a souligné que « le sida n’est plus en Afrique une épidémie mais une crise sociale » de grande dimension qui touche « un Africain sur quatre » par ses conséquences sanitaires ou simplement sociales. « La présence d’un malade du sida dans une famille provoque la diminution de 50% des dépenses liées à l’éducation, ce qui engendre une déperdition scolaire, jetant des millions d’enfants dans la rue et livrant les jeunes filles à la prostitution », a-t-il dit. «Ancien international camerounais a été promu par la directrice exécutive adjointe de l’Onusida, Kathleen Cravero, en présence du conseiller spécial du secrétaire général de l’ONU pour le sport, l’ancien président suisse Adolf Ogi. « Vingt ans après le début de la maladie, des millions de jeunes ne savent pas grand-chose ou rien du sida » et ont souvent « de dangereuses idées fausses » sur la transmission de la maladie, dans de nombreux pays. Une « légende du football camerounais » comme Milla peut leur apporter des « informations franches » dont ils ont besoin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *