Rogge intraitable sur les questions de dopage et d’âge

Rogge intraitable sur les questions de dopage et d’âge

Le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, a déclaré mercredi qu’il serait intraitable sur les questions de dopage et envers les candidats trichant sur leur âge, à l’occasion des premiers jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ) prévus en août à Singapour. «Le combat contre le dopage a toujours été ma priorité. Nous allons appliquer exactement les mêmes règles aux Jeux olympiques de la jeunesse qu’aux Jeux olympiques traditionnels», a-t-il dit à l’issue d’une inspection de trois jours des sites. «Nous allons aussi consacrer beaucoup d’énergie à un programme de prévention du dopage parce que ces catégories d’âge sont les plus importantes en matière de prévention», a ajouté M. Rogge qui avait voulu en 2007 la création de ces JOJ réservés à des jeunes de 14 à 18 ans. Le CIO ne tolérera non plus aucune tricherie sur l’âge des participants. «Il est vrai que, par le passé, il y a eu des tricheries au sujet de l’âge des concurrents qui prétendaient être plus âgés dans des sports comme la gymnastique ou, au contraire plus âgés dans des tournois de sports collectifs», a affirmé M. Rogge.
«Nous allons suivre cela de près en nous appuyant beaucoup sur les fédérations qui dirigent les sports au jour le jour», a ajouté le président du CIO.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *