Roland-Garros : Li Na déchue, Nadal royal

Roland-Garros : Li Na déchue, Nadal royal

La Chinoise Li Na, tenante du titre, a quitté Roland-Garros dès les huitièmes de finale lundi sous la grisaille et dans le froid qui n’ont pas freiné Rafael Nadal, impérial. Le sextuple tenant du titre n’a laissé que des miettes à l’Argentin Juan Monaco, pourtant l’un de ses meilleurs copains sur le circuit. Après quelques minutes d’observation, le N°2 mondial a remporté dix-sept jeux de suite pour s’imposer 6-2, 6-0, 6-0, série en cours. Avant de rencontrer Nicolas Almagro, il n’a perdu que 19 jeux en quatre matches. Personne n’avait fait mieux depuis trente ans et les 16 jeux lâchés par Guillermo Vilas en 1982. Bjorn Borg en avait perdu 18 l’année précédente. Deux autres joueurs n’ont pas encore perdu de set dans le tournoi et ils sont tous les deux Espagnols. Le premier est Nicolas Almagro qui a battu le Serbe Janko Tipsarevic, N°8 mondial, avec une performance très linéaire (6-4, 6-4, 6-4) pour retrouver un stade qu’il avait déjà atteint en 2008 et 2010. Il y avait à chaque fois perdu contre Nadal qu’il devait retrouver mercredi. Le deuxième se nomme David Ferrer, lui aussi très impressionnant et qui n’a laissé en route que 25 jeux, soit à peine deux jeux par set en moyenne, après avoir corrigé son compatriote Marcel Granollers (6-3, 6-2, 6-0). Comme Almagro, le N°6 mondial arrive pour la troisième fois en quarts à Paris. Lui non plus n’a jamais dépassé ce cap avant de rencontrer Andy Murray qui, après un premier set bafouillé, a muselé Richard Gasquet (1-6, 6-4, 6-1, 6-2) sur exactement le même score que Jarkko Nieminen au deuxième tour. Arrêtés la veille par la nuit, Jo-Wilfried Tsonga et Juan Martin Del Potro ont terminé le travail face respectivement à Stanislas Wawrinka (6-4, 7-6, 3-6, 3-6, 6-4) et Tomas Berdych (7-6, 1-6, 6-3, 7-5). Ils reviendront dès mardi avec un gros défi en ligne de mire avec Novak Djokovic, pour Tsonga, et Roger Federer, pour Del Potro. Li Na ne verra ça plus que de loin après son élimination surprise par la Kazakhe Yaroslava Shvedova, 142e mondiale, en trois sets 3-6, 6-2, 6-0. La Chinoise est déjà la sixième membre du top 10 à quitter le tournoi parisien où il y aura, quoiqu’il arrive, une nouvelle championne samedi. Li Na a souffert d’une irrégularité chronique (41 fautes directes) contre Shvedova, sortie des qualifications mais qui avait déjà atteint les quarts à la Porte d’Auteuil en 2010, devenant la première représentante de son pays à aller aussi loin dans un tournoi du Grand Chelem. Ancienne N°29 mondiale en juin 2010, la Kazakhe a vu sa saison 2010 gâchée par les blessures, jusqu’à tomber au-delà de la 200e place mondiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *