Rugby à XIII : Débuts réussis des Bleus

Malgré l’ampleur du score, la domination des Français fut inégale. Si leur entame énergique a rapidement payé par un essai de Jared Taylor, le relâchement qui s’ensuivit fut quasi immédiatement sanctionné par un essai de Jonhatan Steel. Cette action inaugurait dix minutes de forte domination écossaise sans traduction au score, l’arbitre ayant refusé de valider un essai de Morrison pour un en-avant. Les Français reprenaient lentement leurs esprits et infligeaient à leur tour une terrible séquence à leurs adversaires, récompensée par un essai du capitaine Jérôme Guisset, insensible à la pression exercée par trois adversaires. Puis John Wilson, à la réception d’une merveille de coup de pied de Bosc, ajoutait un troisième essai avant la pause (18-6). Les Ecossais, remontés à bloc, monopolisaient le ballon à la reprise et ajoutaient deux essais par Oliver Wilkes et Dean Colton, transformés par Brough.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *