Rugby : le Maroc rate le sacre africain

Rugby : le Maroc rate le sacre africain

La finale du Championnat africain des nations de rugby, qui s’est déroulée dimanche à Casablanca, n’a pas porté chance aux Lionceaux qui souhaitaient effacer le souvenir de leur première défaite face à cette même équipe en début de tournoi. Ils ont combattu jusqu’à la fin et ont mérité la victoire. Mais le destin en a décidé autrement. Pourtant, l’entraîneur national des juniors Driss Belfqih avait aligné ses meilleurs éléments ; en l’occurrence Moutwakil, Hamdani, Hamham, Youn, Adil Achbar, Bajja qui évoluent tous en France. Il avait également aligné les meilleurs joueurs du championnat national, comme Othmane Bengrini, auteur des trois points à l’issue d’un pénalty à la 17e  minute de la première partie. Durant la première période, les deux équipes jouaient timidement en renforçant la défense. Prudence était donc le mot d’ordre. 
Au retour des vestiaires, les choses vont changer. En effet, les deux formations opteront pour un jeu plus ouvert, parfois spectaculaire, voire offensif et marqué par de belles actions. Hélas, les lionceaux n’arriveront pas à déverrouiller les murailles  défensives adverses. A  trois minutes avant la fin de la rencontre, un essai non transformé va faire balancer le score du côté du Zimbabwe (5 à 3). Et peu de temps après, les visiteurs profiteront de la sortie du capitaine des lionceaux Hanafi Najib pour marquer un dernier essai "meurtrier" et voir s’afficher au tableau le triste score de 10 à 3, accompagné du sifflet final de l’arbitre du centre le Français Marchat Cedric.
L’équipe du Zimbabwé remporte ainsi la Coupe d’Afrique juniors de rugby décrochant, par la même occasion, son billet pour la Coupe du monde 2007, prévue en Irlande, au côté de l’Afrique du Sud, invité à cette compétition.
Le secrétaire général des sports, Abderhmane Zidouh, a présidé la cérémonie de remise des coupes et médailles en présence des personnalités nationales et étrangères représentant le monde du sport et de l’art. «Je suis content de remporter ce titre. Je félicite les juniors marocains pour leur courage et leur esprit compétitif. Je tiens à remercier la Fédération royale marocaine pour ses efforts ayant permis la réussite de cette manifestation sportive», a déclaré le président de la Fédération zimbabwéenne de rugby, Bryn Williams.
Quant au président de l’instance internationale de rugby IRB 5 (International Rugby Board), Syd Millar, il a «félicité la Fédération royale marocaine de rugby et ses hommes qui ont travaillé de jour et de nuit pour la réussite de cette édition» et espéré «voir le Maroc accueillir d’autres évènements internationaux» .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *