Rugby : mêlée africaine au Maroc

Rugby : mêlée africaine au Maroc

La Confédération africaine de rugby (CAR) tiendra sa 7e assemblée générale le 2 septembre prochain à Casablanca avec la participation des délégations de 33 pays membres. Cette réunion sera présidée par Abdelaziz Bougja, président de la CAR, en présence du président de la Fédération internationale de rugby (IRB), l’Irlandais Syd Millar. L’ordre du jour de cette assemblée prévoit l’examen du bilan des travaux de la Confédération durant les quatre années précédentes.
Selon le président de cette instance africaine, le bilan est largement positif. «La Confédération africaine de rugby a connu un essor considérable en si peu de temps. En témoigne le nombre de ses membres. De 13 pays membres en 2002, elle est passée à 33. De même, le nombre de compétitions de haut niveau a été multiplié par six.
Actuellement, nous organisons des tournois pour les moins de 18 ans, des compétitions féminines et des compétitions de rugby à 7. Il est vrai que notre Confédération a été créée en 1986 ; toutefois, elle est restée léthargique jusqu’en 2002. A partir de cette année, ses activités ont pris un véritable envol», se félicite M. Bougja qui se dit satisfait du niveau de jeu dans les différents pays africains.
«Le niveau de plusieurs pays a progressé. A titre d’exemple, le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya, Madagascar et bien d’autres ont réalisé de grandes performances. Certains pays ont réussi à maintenir un bon niveau de jeu. Il est incontestable que l’Afrique du Sud est la meilleure. Il existe une  grand écart entre ce pays et les autres, car le rugby y est une tradition très ancienne. Ce sport fait partie de l’histoire du Pays de l’arc-en-ciel», indique-t-il. Toutefois, il reste beaucoup à faire pour le développement du rugby sur le continent noir.
«Nous avons entamé un ambitieux projet pour la promotion du rugby en Afrique. Plusieurs choses positives ont été réalisées. Cependant, il reste énormément de travail à faire notamment sur le volet de la décentralisation des instances de la CAR. Nous avons déjà créé cinq zones, deux dans l’hémisphère nord et trois autres dans l’hémisphère sud. Elles ont comme rôle principal la vulgarisation de la discipline à travers les écoles et les universités. Pour que nous puissions réaliser un réel décollage du rugby en Afrique, il faut donner plus de pouvoirs à ces instances.
Ce sujet sera abordé lors de notre assemblée générale», souligne M. Bougja.
L’Afrique souffrant toujours de l’absence d’infrastructures à même de lui permettre de réaliser de hautes performances, la Confédération prévoit la construction d’un centre dédié à la pratique du  rugby et qui œuvrera dans les domaines de la formation, du  perfectionnement et de la médecine sportive propre au rugby. Ce centre abritera également les stages des équipes nationales.
Outre cette question, l’assemblée générale procédera, entre autres, au renouvellement du bureau.
Abdelaziz Bougja présentera sa candidature pour un deuxième mandat.

La Coupe d’Afrique à Casablanca
Casablanca abritera, du 24 août au 3 septembre, la Coupe d’Afrique de Rugby des moins de 18 ans, épreuve qualificative pour la Coupe du monde 2007. Dix équipes sont engagées dans cette compétition à savoir le Maroc, la Tunisie, la Côte D’Ivoire, le Kenya, l’Ouganda, la Zambie, le Zimbabwe, Madagascar, la Namibie et l’Afrique du Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *