Rwanda-Maroc, match au sommet du groupe 8

Rwanda-Maroc, match au sommet du groupe 8

La troisième confrontation de l’équipe nationale comptant pour les éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010 l’opposera au Rwanda. Le match aura lieu samedi après-midi, à Kigali. Jusque-là, on pourrait dire que l’équipe nationale fait bonne route dans ces épreuves. Même si elle a hérité d’un groupe modeste avec notamment la Mauritanie, l’Ethiopie et son adversaire du jour le Rwanda. Les trois équipes ont moins d’expérience que la sélection marocaine habituée quant à elle aux échéances continentales et internationales. «L’équipe marocaine est prête à réaliser une bonne prestation, face à la sélection rwandaise», a affirmé mercredi le sélectionneur intérimaire Fathi Jamal. Lors d’une escale à Bruxelles en route vers la capitale rwandaise, l’entraîneur intérimaire a souligné que l’objectif du Onze national est de maintenir la bonne cadence pour la qualification. Fathi Jamal s’est dit confiant en le potentiel dont disposent les Lions de l’Atlas, qui vont utiliser tous leurs moyens pour réaliser un bon résultat. L’escale bruxelloise n’était pas de tout repos. A peine arrivés, mercredi les nationaux ont aussitôt été appelés sur la pelouse pour des séances d’entraînements. A deux journées du coup d’envoi des éliminatoires, le Maroc arrive en tête du groupe 8 avec à son actif six points récoltés de ses deux victoires contre l’Ethiopie et la Mauritanie. La sélection nationale rwandaise «Amavubi» avait de sa part battu celle de la Mauritanie, «les Mourabitounes» par 3 buts à zéro à Kigali. Le Rwanda s’est imposé aussi face à l’Ethiopie par 2 buts à 1, rejoignant ainsi, la sélection marocaine en tête du classement avec six points chacun et un avantage de buts pour les Lions de l’Atlas (+6). L’Ethiopie et la Mauritanie occupent respectivement les troisième et quatrième places avec 0 point. A titre informatif, le buteur de l’équipe nationale Tarik Sektioui ne jouera pas contre le Rwanda. Le joueur du Fc Porto s’est blessé à la cheville lors du match contre la Mauritanie. La durée de son absence serait de six semaines selon les dernières nouvelles. Occuper le premier rang de son groupe est de nature à booster le moral des Lions de l’Atlas qui viennent de sortir d’une CAN 2008 en deçà des espérances et qui aspirent redorer leur blason pour une place aux prochaines compétitions continentales et mondiales. Il importe de souligner que l’équipe marocaine ne s’est regroupée qu’une semaine avant son premier match contre l’Ethiopie et qu’en dépit de la fatigue due à la fin de saison, les joueurs alignés ont produit un grand jeu. Les nationaux coachés par Fathi Jamal ont parfaitement réussi leur entrée dans ces qualificatifs combinés. Pourvu que cela dure avec le nouvel sélectionneur Roger Lemerre qui se chargera des équipes nationales à partir du 1er juillet. Une bonne nouvelle : le Maroc a gagné cinq places pour occuper le 40ème rang au classement mensuel de la Fédération internationale de football (FIFA), publié le 4 juin 2008. Sur le plan continental, les Lions de l’Atlas sont sixièmes, alors que le Cameroun, 13ème au niveau mondial, est la nation africaine la mieux classée. Le Top 10 du classement de la FIFA n’a connu qu’un seul changement, celui de l’Angleterre qui a gagné deux rangs pour se positionner à la neuvième place. A titre indicatif, la Mauritanie s’est séparée de son entraîneur, Alain Robert Moizan, au lendemain de sa lourde défaite face au Maroc à Nouakchott. La Fédération mauritanienne a indiqué que cette décision a été prise à l’unanimité de son comité exécutif, précisant que la direction technique des «Mourabitounes» a été confiée à l’ancien international mauritanien Mohamed Salem Ould Haroun, qui avait déjà assumé cette tâche dans les années 90.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *