Sabi triomphe à l’Open de l’ONDA

Sabi triomphe à l’Open de l’ONDA

Cette manifestation a été disputée sur les links du Royal Golf de Benslimane, du 21 au 24 décembre. Abdelhak Sabi, vainqueur de l’Open ONDA, a réussi à totaliser 211 coups, soit 5 coups sous le par. Au terme de cette compétition, la dernière du Royal Morrocan Pro Tour 2005 (RMPT), Younès El Hassani, du Royal Club Country de Tanger (RCCT), a occupé la première place à l’ordre du mérite final pour la deuxième année consécutive.
Sabi, qui s’est notamment illustré lors de la troisième et ultime journée en signant 68 coups, soit un record du circuit du Royal Golf de Benslimane (69 coups), a devancé au classement Mustapha El Kherraz (RGAM), Abdelkader El Hali  (Royal Golf Dar Essalam) et El Hassani, deuxièmes ex aequo avec 213 coups (-3).
 La cinquième place est revenue à Rachid El Kherraz et Fayçal Serghini (219/3).
Pourtant, lors de la troisième journée, El Kherraz, El Hali et El Hassani partaient avec la faveur des pronostics, surtout qu’ils ont terminé la deuxième journée en tête du classement (141/-3).
Sabi a dû se surpasser, notamment en réalisant des "burdy" aux trous n° 16 et 18, pour renverser la tendance et prendre au dépourvu le trio de tête, engagé dans un duel très serré qui s’est terminé sur une égalité logique des trois protagonistes. "Ma première victoire à Mohammédia m’a donné confiance en mes capacités. Lors de l’Open ONDA, mes résultats s’amélioraient progressivement et je croyais profondément en mes chances de l’emporter ", a indiqué à la MAP Sabi, qui n’a pas caché son ambition de remporter le Trophée Hassan II.
De son côté, le double vainqueur du RMPT, qui en est à sa deuxième édition, a affirmé que "le nombre de tournois disputés pendant l’année influe considérablement sur les chances de chaque golfeur d’être classé 1er au Pro Tour. L’année dernière, je me suis engagé dans 20 tournois, alors que cette année, j’en ai disputé 22, dont 10 à l’étranger, ce qui m’a permis de l’emporter". Interrogé sur la diminution de son niveau par rapport à l’année dernière,  le golfeur tangérois a expliqué qu’"auparavant, il y avait de grands champions  qui constituaient pour nous une sorte de «lièvres» qui nous poussaient à donner de notre mieux. Aujourd’hui, je me trouve dans l’obligation d’améliorer mon niveau en multipliant les participations à l’étranger pour pouvoir jouer le même rôle par rapport aux jeunes golfeurs marocains qui progressent beaucoup, surtout avec le grand travail fait par la Fédération".
El Hassani a confié qu’il aspire à occuper l’une des trois premières places à la prochaine édition du Trophée Hassan II.  Au terme de cette compétition, des prix ont été remis aux vainqueurs lors d’une cérémonie marquée par la présence, notamment, de Abderahman Zidouh,  secrétaire général du secteur des Sports, Mohamed Assila, gouverneur de la préfecture de Benslimane et Driss Benhima, vice-président de la Fédération  royale marocaine de golf (FRMG).  Intervenant à cette occasion, M. Benhima s’est félicité des résultats enregistrés lors du RMPT 2005 qui ont été au-delà des attentes.
Relevant que cette compétition a pour objectifs d’assurer des ressources stables pour les golfeurs professionnels marocains et d’améliorer leur niveau à travers la multiplication des tournois, il a souligné la nécessité de faire du golf, longtemps considéré comme un sport de loisir destiné à l’élite, une vraie discipline sportive "avec de vrais champions" et accessible à tous les Marocains.
 Il a également mis l’accent sur l’importance du fair-play dans ce "sport de gentlemen", incitant les golfeurs marocains à donner l’exemple en la matière, non seulement à l’intérieur des circuits, mais aussi dans la vie de tous les jours. M. Benhima a fait état de l’intérêt marqué que les médias ont manifesté, cette année, pour le RMPT, saluant le travail de la presse dans ce sens, ainsi que le soutien du secteur des Sports.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *