Salé, capitale du basket arabe

Salé, capitale du basket arabe

Le tirage au sort qui s’est déroulé le mardi soir était clément pour les deux représentants de la balle au panier national puisque l’ASS et le Raja se sont retrouvés dans le groupe I en compagnie du Chabab de la Libye et le Nézoua de Omane, le groupe II a regroupé l’Ittihad saoudi, le Koweït koweïtien, l’Ittihad de la Syrie et le Widad de Boufarek de l’Algérie.
De son côté, le Riadi du Liban, vainqueur de la dernière édition tenue aux Emirate-Arabe-Unie, sera en compagnie du club Dahouk de l’Iraq, de l’Arina de la Jordanie, le Mouharek de Bahreïne et de Nass Sabkha de la Mauritanie.
Auront droit à l’accession au deuxième tour huit clubs : les deux premiers de chaque groupe en plus de deux clubs désignés les meilleurs troisième.
Le championnat avait prévu au moins 15 clubs, mais pour des problèmes de dernières minutes, ces équipes ont présenté des excuses. Il s’agit, entre autres, de la grande équipe d’Al jazira de l’Egypte. Le finaliste de la dernière édition devant Riadi du Liban.
Par l’occasion, ce dernier a renforcé ses rangs par un américain pour le montant 70.000 dollards. Pour ce qui est de nos deux représentants, l’ASS et le Raja sont en mesure de dépasser ce cap difficile de la compétition en jouant un basket intelligent basé essentiellement sur les tirs à mi-distance et les contre rapides.
L’ASS, après avoir perdu son joueur étranger Moussouna Serge Fabrice opéré de genou, a renforcé ses rangs par Mohamed Mouak le meneur du FUS de Rabat et Zakariat Mesbahi le feu-follet du TSC, tandis que le club du Raja a fait appel à ses enfants du cru Mustapha Khalfi, Hicham Amrallah (RSB) et Mounir Bouhlal de l’IRT et du coach Bouchaïb El Guerch.
Dans ce tournoi arabe, les protégés de Saïd Bouzidi (ASS) devront donc croiser le fer au premier tour avec le Chabab de la Libye, Nezoua de Omane et le Raja de Casablanca.Les corsaires devraient réussir leur sortie inaugurale contre le Nézoua de Omane aujourd’hui jeudi 27 avril, en vue de négocier les deux autres rencontre restantes. Enfin, la nouvelle salle de Salé Fathallah Bouazzaoui sera incontestablement le théâtre par excellence de cette grande fête arabe.


 les groupes


Goupe I
ASS (Maroc
Chabab (Libye)
Nézoua (Omane)
Raja (Maroc)

Groupe II
Ittihad (Arabie Saoudite)
Koweït koweïtien
Ittihad (Syrie)
Widad Boufarek (Algérie)

Groupe III
Riadi (Liban)
Dahouk (Irak)
Arina (Jordanie)
Mouharek (Bahreïne)
Nass Sabkha (Mauritanie)


loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *