Saut d’obstacles – Morocco Royal Tour (étape de Rabat) : Une édition sans faute

Saut d’obstacles – Morocco Royal Tour (étape de Rabat) :  Une édition sans faute

Il ne se passe pas un jour de la 8ème édition du Morocco Royal Tour de saut d’obstacles sans qu’il ne ramène son lot de spectacle de haut niveau et de surprises inattendues.

Pour le Prix Qatar disputé samedi soir au Royal complexe des sports équestres et tbourida Dar Essalam dans le cadre de la deuxième étape (Rabat), c’est le cavalier suisse Pius Schwizer qui a été meilleur que les autres concurrents.

Grâce à sa grande maîtrise de la discipline, Schwizer montant «Leonard De La Ferme CH» a rendu une copie sans rature lors de cette épreuve (CSIO 3*, 1.45m) disputée en deux manches et à laquelle ont pris part 38 cavaliers représentant plusieurs pays, en enregistrant un chrono de 41sec84/100è.

La deuxième place a été décrochée par sa compatriote Nadja Peter Steiner (sans faute en 45.00/100è) sur «Celeste 26», alors que le Saoudien Abdullah Alsharbatly sur «Woulon L» a fini troisième (sans faute en 45.41/100è).

Plus tôt dans la soirée, le Prix de la CDG (CSI 1*, 1.25m) est revenu à la Marocaine Lina Tazi, montant «Abie De La Motte», en un temps de 35.46/100è. La cavalière a enchanté le public grâce à sa grande technique qui lui a permis de ne commettre aucune faute. Elle a été suivie de ses deux compatriotes Hicham Radi sur «Quilvive De Cornu CH» (sans faute en 35.71/100è) et Anas El Boussairi sur «Ringo Des Bois» (sans faute en 36.48/100è).

De son côté, (CSI 1*, 1.30m), le Marocain Yassir Arbain, montant «Startix», s’est adjugé le prix de l’ONMT, en bouclant le parcours en 27.31/100è, devançant la Française Eugénie Marie Angles (sans faute en 27.54/100è) et un autre Marocain Amine Bennis.

Pour sa part, le Britannique Joe Whitaker sur «Lavarno» a eu le dernier mot lors du prix Maroc Telecom. Auteur d’un sans-faute en 28.15/100è, Whitaker a devancé le Suisse Pius Schwizer (sans faute en 29.48/100è) et l’autre Britannique Jemma Kirk (sans faute en 29.58/100è).

Cet évènement équestre, qui  devait s’achever dimanche par le Grand Prix feue SAR la Princesse Lalla Amina, connaît la participation de 90 cavaliers et de 300 chevaux représentant plusieurs pays et a été surtout décisif en chrono et non au nombre de fautes étant donné que de nombreux participants y ont brillamment échappé. L’étape de Rabat intervient après celle de Tétouan, dont le Grand Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a été remporté par la cavalière suissesse Nadja Peter Steiner.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *