Scènes de liesse et de joie à Rabat après la victoire du FUS

Scènes de liesse et de joie à Rabat après la victoire du FUS

Des scènes de liesse et de joie ont animé les rues de la ville de Rabat après la victoire du FUS en finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), aux dépens de son homologue tunisien du CS Sfaxien (3 à 2) en match retour, samedi soir à Sfax (0-0 à l’aller à Rabat). Juste après le coup de sifflet final de l’arbitre sud-africain Jérome Damonn annonçant le premier titre continental pour le FUS, vainqueur dix jours auparavant de la Coupe du Trône, des centaines de supporteurs et fans du club sont sortis dans les rues de la capitale pour fêter cette victoire historique en Coupe de la CAF. Les supporteurs de FUS, arborant les couleurs du club, poussaient des salves de klaxons et agitaient le drapeau national pour saluer l’exploit de leur équipe (fondée en 1949), qui a remis le football marocain aux devants de la scène africaine. Sillonnant les principaux artères et quartiers de la capitale du Royaume, dont les boulevards Mohammed V, Hassan II et Allal Benabdellah et les quartiers Legza dans l’ancienne médina, antre des fans du club «Blanc et rouge», et Agdal, ils entonnaient avec un grand enthousiasme des slogans célébrant cette consécration méritée, qui ouvre la voie à d’autres défis, notamment la Supercoupe d’Afrique, qui opposera, au dernier week-end du mois de janvier à Lubumbashi, le FUS au TP Mazembe, vainqueur de la Ligue des champions. Il s’agit du premier sacre africain pour le FUS et le quatrième en cette compétition pour les clubs marocains, après l’AS FAR en 2005, le Raja de Casablanca en 2003 et le Kawkab de Marrakech en 1996.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *