Schumacher fête son cinquième titre

Sur la lancée de son titre de champion du monde conquis à Magny-Cours, l’Allemand Michael Schumacher (Ferrari) a remporté, dimanche à Hockenheim, devant plus de 120.000 spectateurs, le Grand Prix d’Allemagne de Formule 1, devant le Colombien Juan Pablo Montoya (Williams-BMW), qui a, par la même occasion, renforcé sa place de dauphin au classement du championnat du monde, et son frère Ralf (Williams-BMW). C’est la première victoire sur les terres allemandes de Schumacher sur Ferrari. Jusqu’à présent, Schumi ne s’était imposé qu’une seule fois à Hockenheim. C’était en 1995, alors qu’il effectuait sa dernière saison chez Benetton. « Je rêvais d’un tel résultat depuis longtemps. Nous avons fêté tant de succès avec Ferrari ces trois dernières années, mais il semblait qu’Hockenheim ne veuille pas me sourire», a-t-il ajouté.
Avec ce 62e succès, le 43e sous les couleurs de Ferrari et le troisième consécutif, le pilote allemand a égalé le record de neuf victoires en une saison qu’il détenait déjà avec le Britannique Nigel Mansell. «Vous pouvez imaginer à quel point je rêvais d’un tel résultat», a déclaré Michael Schumacher juste après sa victoire. Car la victoire à Hockenheim signifiait beaucoup de choses pour lui. «Etre capable de gagner (à Hockenheim) signifie beaucoup pour moi, et voir ces gens, cette foule, après que nous avons remporté le championnat le week-end dernier, c’est vraiment un rêve qui devient réalité», a-t-il ajouté. Seul regret : son frère Ralf, contraint de s’arrêter pour ravitailler à quatre tours de l’arrivée, n’a pas pu terminer la course en bonne position.
«C’est dommage, ce qui est arrivé à Ralf, ça aurait été bien de voir deux Schumacher aux première et deuxième places», a toutefois regretté le seul quintuple champion du monde de l’histoire de la Formule 1 avec Juan Manuel Fangio. Le Brésilien Rubens Barrichello, sur l’autre Ferrari, lui aussi a été victime du même problème. Il a terminé quatrième après un long arrêt aux stands de plus de 21 secondes dû à un problème de ravitaillement en essence.
Quant à l’Ecossais David Coulthard, sur McLaren-Mercedes, il a fini cinquième devant un autre Allemand, Nick Heidfeld.
À cinq courses de la fin de la saison, Michael Schumacher semble en mesure de battre ce record, qu’il détient avec Nigel Mansell, surtout que le moral est au beau fixe. «C’est incroyable ce que nous avons fait cette saison», a commenté ce dernier.
Le titre de champion du monde acquis, le pilote allemand tentera d’attaquer le record de Nigel Mansell. «Maintenant, je vais me relaxer en famille durant la trêve et recharger mes batteries pour le reste de la saison». a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *