Seizièmes de finale aller de la Coupe du Trône de football: Un tour prolifique

Seizièmes de finale aller de la Coupe du Trône de football: Un tour prolifique

Vainqueurs logique contre l’Union Sportive Amal Tiznit sur le score sans appel de 5 buts à 0, les Rouges devront disputer le deuxième acte avec beaucoup de sérénité.

Pas de répit pour les clubs marocains de football. Le championnat national, à peine terminé, a vite passé le relais à une autre compétition prestigieuse. Ainsi, la programmation de la Coupe du Trône a démarré dès ce week-end avec des seizièmes de finale très impressionnants.
La doyenne des compétitions est restée fidèle à son étonnante tradition, propre à déraisonner plus d’un. Depuis toujours, elle met en confrontation des équipes ayant des niveaux littéralement opposés. Cependant, on a bien souvent assisté à des surprises de taille où les rôles sont bien inversés.
La rencontre aller entre Fath Ouislane Meknès et le KAC Kénitra en est l’illustre preuve. Alors que tout le monde pariait sur la victoire du pensionnaire de l’élite, nul ne s’attendait à voir un autre scénario. C’est pourtant l’improbable qui s’est produit. A Meknès, les locaux ont surpris leur adversaire du jour et sont parvenus à remporter la rencontre par 3 buts à 1 provoquant l’incrédulité du banc de touche kénitri. Certes, les dés ne sont pas encore jetés, et une manche retour est à disputer. Mais les Chevaliers de Sebou sont obligés de corriger leurs failles s’ils veulent éviter une élimination précoce.

Dans un autre match, où les pronostics étaient équilibrés, l’Ittihad de Tanger a battu le Moghreb de Tétouan à plate couture. Si les spectateurs s’attendaient là encore à une victoire logique des Tangérois lesquels évoluent sur leur pelouse, ils étaient tout de même loin d’imaginer que cette victoire serait obtenue sur le large score de 4 buts sans riposte. Face à la solidité du vainqueur, l’on se demande si le MAT est capable de marquer 5 buts et n’en encaisser aucun lors du match retour.
Le Wydad de Casablanca s’est mis, comme l’IRT, à l’abri des surprises. Vainqueurs logique contre l’Union Sportive Amal Tiznit sur le score sans appel de 5 buts à 0, les Rouges devront disputer le deuxième acte avec beaucoup de sérénité.

L’autre club casablancais, à savoir le Racing Athletic Club allait quant à lui créer la surprise devant le FUS de Rabat, champion de la Botola. Sur la pelouse du Père Jego, le RAC a sorti le grand jeu. Néanmoins l’expérience des Fussistes les a bien servis pour sortir difficilement vainqueurs par 2 buts à 1.
Les équipes de la capitale ont bien négocié cette manche. L’AS-FAR est parvenue elle aussi à ramener une précieuse et confortable victoire d’Oujda face au Mouloudia local. Celui qui a quitté rapidement l’élite a encaissé 3 buts et détient très peu de chances pour créer la surprise.

En revanche, le Moghreb de Fès qui est descendu également à l’étage inférieur a déroulé devant Ittihad Témara sur le score de 4 buts à 1. Le match retour se jouera chez lui, laissant donc ainsi peu de chances pour les perdants de se qualifier au prochain tour.
En revanche, les choses n’ont pas été totalement scellées entre le Kawkab de Marrakech et l’Olympique de Khouribga. Auteurs d’une saison catastrophique, les deux formations cherchent à travers cette compétition à calmer, un tant soi peu, le courroux des supporters.
Au Grand stade de Marrakech, ce sont les Phosphatiers qui ont affiché l’ambition de rectifier le tir et de défendre leur titre en remportant ce duel par 2 buts à 1. Le match retour promet d’être très disputé et ouvert à tous les pronostics.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *