Selon Rachid Talbi Alami, ministre de la jeunesse et des sports : Le dossier de candidature du Maroc est «très bien» au vu des normes de la Fifa

Selon Rachid Talbi Alami, ministre de la jeunesse et des sports : Le dossier de candidature du Maroc est «très bien» au vu des normes de la Fifa

Le ministre de la jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a affirmé, mardi à Rabat, que le dossier de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde de football de 2026 est «très bien», au vu des normes de la Fédération internationale de football (Fifa).

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers sur «les grandes lignes du dossier de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde de football de 2026», présentée par le groupe haraki, M. Talbi Alami a souligné que le dossier marocain, qui répond à toutes les exigences, se compose de 40.000 pages traitant 24 questions relatives aux infrastructures, aux droits de l’Homme, au commerce et à la fiscalité, exprimant sa confiance en les potentialités du Maroc.

La commission de la Fifa vient d’effectuer une visite au Royaume, avant l’annonce le 13 juin du pays qui va abriter cette grande manifestation, a-t-il rappelé, affirmant que le staff chargé du dossier de candidature du Maroc travaille avec professionnalisme.

Il a aussi relevé que plusieurs personnalités nationales et internationales contribuent à la promotion du dossier de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026.

Rappelons que les 207 fédérations membres de la Fifa désigneront l’organisateur du Mondial-2026 le 13 juin à Moscou, à la veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet). Pour sa cinquième campagne, le Maroc a présélectionné 12 villes hôtes et prévoit 12 stades, dont cinq existants à moderniser et trois ultra-modernes à construire.

Le trio USA-Canada-Mexique s’appuie sur 23 villes présélectionnées (dont 4 canadiennes et 3 mexicaines), pour 16 villes candidates finalement avec des stades d’une capacité moyenne de 68.000 places, «déjà construits et opérationnels».

Avec sa «candidature africaine», le Maroc espère être le second pays du continent après l’Afrique du Sud en 2010 a être retenu pour accueillir la Coupe du monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *