Septième journée de la Botola Maroc Telecom : Le CAK surprend le Raja à Casablanca

Septième journée de la Botola Maroc Telecom : Le CAK surprend le Raja à Casablanca

L’Olympique de Khouribga vient d’enregistrer son deuxième succès d’affilée en battant un gros morceau de la Botola qu’est le FUS de Rabat sur le score de 2 buts à 1.

Ce fut une journée à mettre rapidement aux oubliettes pour certaines formations et à célébrer amplement pour d’autres. Car on aura tout vu. Dès l’ouverture du bal vendredi par le Racing Casablanca et le Rapide Club Oued-Zem, le décor d’une surprenante journée a été planté. Le RAC évoluant à domicile est parvenu à enregistrer son premier succès  cette saison sur le score de 3 buts à 1. Une victoire qui lui fait gagner quatre rangs puisqu’il occupe aujourd’hui la 12ème place avec 6 points. Les rencontres programmées samedi ont été marquées par les scores de parité. Ainsi, le Kawkab de Marrakech qui recevait l’Olympic de Safi n’a pas pu mieux faire que de se partager les points de ce match. Toni Idjoumarijoui a donné l’avantage aux Safiots (48ème), mais les Marrakchis ont su revenir dans la partie grâce à un but tardif du revenant Soufiane Alloudi (85ème). Après ce résultat, le KACM chute au classement général pour se positionner au 9ème rang avec 9 points, alors que l’OCS est 4ème avec 10 unités.

Même constat au stade de Tanger. L’ittihad local a évité de justesse une défaite qui allait lui coûter cher. Pourtant, le début du match était à l’avantage des protégés de Badou Ezzaki grâce à Mehdi Naghmi (38ème), mais les Gadiris ont rétabli la parité avec deux buts en deux minutes signés Badr Kachani (82ème) et Karim Berkaoui (84ème). Touchés dans leur amour propre, les joueurs de l’IRT ont intensifié la pression sur l’adversaire pour pouvoir au moins remettre les pendules à l’heure. Un objectif obtenu dans l’ultime souffle du match par Oussama Gharib (90+1ème).

Avec ce nouveau résultat de parité le cinquième en sept matchs, l’IRT quitte le peloton de tête pour se retrouver à la 10ème place avec 8 points. Quant au HUSA, il profite seul du fauteuil de leader suite à l’inattendu résultat obtenu par le Raja de Casablanca. En effet, les Verts ont bataillé durant 90 minutes et marqué un but par l’intermédiare de Abdelilah Hafidi. Mais contre toute attente, le Chabab Atlas Khenifra réussit une «remontada» exceptionnelle parvenant au cours du temps additionnel seulement à renverser la vapeur et marquer à deux reprises. Personne ne s’attendait à un tel scénario. Le Raja qui a battu et largement dominé ce même adversaire en quarts de finale de Coupe du Trône, aurait-il minimisé son adversaire ? Possible. Au classement, le RCA ferme le podium avec un compteur stoppé à 11 points. En revanche, le CAK remonte à la 7ème place pour totaliser 9 unités. Le nouveau dauphin n’est autre que le Difaâ d’El Jadida qui a ramené un nul d’Al-Hoceima (2-2).

Les réalisations des locaux ont été inscrites par Mohamed Saidi (66è) et Morgan Betorangal (78è), alors que les buts des visiteurs ont été marqués par Bilal Megri (2è, pén) et Younes Hawassi (5è). Les Doukkalis qui ont marqué dès le début de la rencontre peuvent bien regretter la perte de points et la non protection de leur avance.

Les autres duels n’ont pas manqué de surprises. L’Olympique de Khouribga vient d’enregistrer son deuxième succès d’affilée en battant un gros morceau de la Botola qu’est le FUS de Rabat sur le score de 2 buts à 1. Les Phsophatiers qui souffraient de gros problèmes liès surtout à l’instabilité technique semblent avoir trouvé dans le nouveau coach Bernard Simondi la bonne alchimie. En trois matchs, le technicien français a obtenu 7 points.

Enfin, l’AS FAR a remué le couteau dans la plaie du Moghreb de Tétouan en lui infligeant une nouvelle défaite (2-0), la cinquième de rang. L’arrivée de Abdelhaq Benchikha n’a rien résolu et les dernières informations soulignent que les responsables du club de la colombe blanche se dirigent vers son limogeage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *