Siham Hilali, une athlète «en bronze»

Siham Hilali est partie en Italie forte de son talent, d’une bonne préparation et surtout d‘un titre de championne du monde cadets du 3000m. Elle en est revenue avec deux nouvelles médailles mondiales, de bronze, sur ces deux distances de prédilection, le 3000m, dans lequelle elle excelle, et le 1500m. La première course a eu lieu samedi dernier et a permis à la jeune athlète de 18 ans de remporter sa première médaille de bronze de ces jeux italiens. Siham Hilali a ainsi occupé la troisième place du 3000m en 9min 03sec 16/100è, soit un record personnel. Cette course a été remportée par la Kényane Yator Jebechi qui a parcouru la distance en 8min 59sec 80/100è, devant la Tunisienne Safae Aissaoui, auteur de 9min 02:47.
Dimanche après-midi, lors de la dernière journée de ces 10èmes championnats du monde, la jeune Siham a réitéré son exploit en occupant la troisième place du 1500m en bouclant cette distance en 4min 17sec 39/100è, derrière l’Ukrainienne Nelya Neporadna, championne du monde qui a réalisé un temps de 4min 15:90, et la Russe Anna Alminova (4:16.32).
Cette double médaille de bronze est d’autant plus importante qu’il s’agit d’une première dans l’histoire de l’athlétisme nationale. En effet, c’est la première fois dans l’histoire de la participation marocaine aux différents Championnats du monde juniors qu’un athlète remporte deux médailles dans une même édition. Un exploit qui s’ajoute au palmarès déjà bien fourni de l’athlète. Lors de sa dernière sortie nationale, Siham Hilali a remporté la médaille d’or du meeting de Rabat sur le 3000 m, en signant par la même la meilleure performance mondiale de l’année avec un chrono de 4min 08sec 15/100è.
La jeune championne a également une longue histoire avec les médailles de bronze, qu’elle a glanées en 2002 aux Championnats du monde de cross-country scolaire des cadettes qui ont eu lieu en République tchèque et de cross-country juniors par équipes qui se sont déroulés en 2003 à Lausanne. Siham Hilali a également occupé la troisième place sur le 1.500m des Championnats d’Afrique juniors à Garoua en 2003 au Cameroun. Mais son plus grand titre demeure incontestablement la médaille d’or qu’elle a glanée à Sherbrooke au Canada, lors des championnats du monde cadets organisés l’année dernière.
Il est à signaler que la moisson du Maroc lors des championnats juniors de Grosseto était de trois médailles. Outre les deux médailles de bronze de Siham Hilali à Grosseto, le Maroc a enlevé le titre mondial du 1.500m, grâce à Abdelâati Iguider. Avec 13 titres obtenus sur 44 distribués, les jeunes Américains ont raflé près du tiers des titres. En revanche, la Grande-Bretagne a été complètement absente du tableau des médailles.
L’Espagne, dont les coureurs de demi-fond semaient naguère la terreur, n’a obtenu en tout et pour tout qu’une place de huitième dans le 10 km marche masculin.
Et Cuba, tout comme la France, a dû attendre le dernier jour pour obtenir son unique médaille.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *