Solberg remporte le Rallye de Grande-Bretagne

Alors que Markko Martin se présentait en tête du rallye à l’abord de la dernière journée de compétition, la première spéciale de Resolfen allait constituer un tournant décisif. Cette longue spéciale de plus de 54 kilomètres revenait à Petter Solberg avec 20 secondes d’avances sur l’Estonien Markko Martin, ce qui permettait au pilote Subaru de prendre la 1ère place du classement. «J’ai pris de gros risques pour réaliser ce temps et je n’ai pas toujours écouté mon co-pilote. A certains endroits je suis passé au feeling», a confié le Norvégien. Une audace payante puisqu’il ne quittera plus sa position de leader jusqu’à la fin du rallye grâce à une gestion parfaite des trois spéciales suivantes.
En effet, Petter Solberg ne concédait ensuite que 7 secondes sur son dauphin Markko Martin lors de la manche suivante et terminait en beauté en remportant les deux dernières spéciales. «On a donné le maximum pour revenir mais Petter a fait encore mieux», a avoué Martin. Au classement final, la Norvégien devance le pilote Ford de 24,4 secondes, pour la première victoire en rallye de sa carrière. Le podium est complété par Carlos Sainz (à 1 minute 35).
Grâce à ce succès, le Scandinave termine à la 2e place du championnat du monde derrière l’intouchable Marcus Gronholm. Auteur d’un retour impressionnant pour combler les deux minutes perdues vendredi, le champion du monde en titre, qui occupait la 3e place du rallye au départ de l’avant dernière spéciale a dû abandonner suite à une sortie de route. «Nous attaquons très, très fort», déclarait le pilote britannique avant son accident mais les risques pris n’ont pas payé.
Cet abandon a ôté toutes chances à Richard Burns de sauver une saison vierge de victoire, qui se termine par une décevante 5e position au championnat du monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *