Sondage : «Il faut virer les dirigeants du Foot !»

Les lecteurs d’ALM ont massivement participé à notre sondage consacré à l’échec des lions de l’Atlas lors de la 25ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Ils étaient 2450 personnes à réagir à la question suivante : Faut-il virer les dirigeants de la Fédération du football suite à l’échec de l’équipe nationale ?
Le verdict est sans appel : 91,8% des lecteurs sondés, soit la majorité absolue, pensent qu’il faut effectivement virer tous les dirigeants de la Fédération et ce après l’énorme échec encaissé en Egypte par le onze national.  Ainsi, en l’espace de deux semaines seulement, plus de 2000 personnes trouvent que cette affaire témoigne de l’échec de l’instance à gérer le football national et il serait grand temps de procéder à un assainissement salutaire des rouages de la Fédération. Ces gens estiment que la série de décisions prises par l’instance fédérale est la cause de la mésaventure subie par les nationaux lors de leur séjour au pays des Pharaons.
Le manque de temps, dû surtout à la nomination de Philipe Troussier puis son limogeage pour enfin être remplacé à la dernière minute par l’entraîneur marocain M’hammed Fakhir, est la principale raison ayant conduit à ce fiasco sans précédent.  La majorité des internautes sondés sont pour cette solution radicale. D’après eux, il n’est pas question de minimiser les dégâts. Il n’est pas question non plus de tourner la page et de faire comme si rien ne s’était passé. Finalistes de la CAN, tenu en Tunisie en 2004, les lions de l’Atlas n’ont même pas marqué un seul but lors de la dernière édition de cette compétition. Enfin, seulement une minorité, soit 8.2 % des lecteurs sondés, pense que la démission des membres de la Fédération n’est pas forcément nécessaire.
Ainsi, 199 personnes estiment que cette solution extrême peut être évitée si les dirigeants du football adoptent dorénavant une nouvelle approche qui repose sur des bases plus sérieuses loin de toute ambiguïté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *