Sortie honorable d’El Aynaoui

Sortie honorable du N.1 national Younès El Aynaoui de l’US Open, dernier tournoi du Grand Chelem doté de 16.174.200 dollars. Après un parcours exceptionnel, le Marocain a fini par céder en quarts de finale devant l’Australien Lleyton Hewitt, tenant du titre de ce touroi et N.1 mondial. Battu par 6-1, 7-6 (8/6), 4-6, 6-2, Younès le magnifique n’a pas pour autant démérité. Même si l’Australien a débuté en trombe, le Marocain a su lui tenir tête, l’obligeant même à céder son premier set de la compétition.
Mais la tête de série n°1 a fini par maîtriser la rencontre par quarts sets à un. Les envolées d’Al Aynaoui ont failli avoir raison de son rival. La fatigue de Younès qui avait frôlé le record de nocturne au tour précédent a avantagé l’Australien. Les séquelles de ce match marathon avaient échappé au n°1 mondial. «je ne m’attendais pas à ce qu’il me fatigue mais peut-être que ses problèmes du quatrième set avaient quelque chose à voir avec cette nuit », a commenté Hewitt qui se plaignait plus des conditions rendues difficiles par le vent. L’ex-n°1 mondial a certes concédé un set pour la première fois du tournoi, mais il a confirmé son statut de «retourneur» du circuit en sachant convertir 6 de ses 17 occasions de breaks en près de trois heures de lutte. Hewitt n’est donc plus qu’à deux étapes d’une passe de deux réalisée par son compatriote Patrick Rafter en 1997 et 98.
El Aynaoui, quant à lui, a accompli à merveille sa mission. L’on peut d’ores et déjà parler d’un exploit, étant donné qu’il est le seul Marocain et arabe à avoir atteint ce stade de la compétition. Le numéro un national a confirmé ses précédents exploits réalisés au cours de cette année. il a battu, lundi dernier au quatrième tour de l’US Open, le Sud-Africain Wayne Ferreira 3-6, 7-5, 7-5, 7-6 (3). Ce score très serré montre combien la partie était très acharnée et fut amplement disputée.
Au troisième tour, El Aynaoui avait battu l’Espagnol Fernando Vicente par trois sets à un (6-2, 2-6, 6-1, 6-2). Au deuxième tour, il avait disposé de son compatriote Hicham Arazi par 6-3, 6-4, 2-0 (abandon) après avoir battu au premier tour l’Américain Jeff Morrison en trois sets à un (6-7 (6/8), 6-3, 6-2, 7-5). Un bon parcours donc de Younes El Aynaoui. Le tennisman marocain, vainqueur des tournois de Doha, du Grand Prix Hassan II et du tournoi de Munich, termine la saison en beauté. Car il aura accompli une belle année, sans doute la meilleure de sa carrière. Pour avoir atteint les quarts, le joueur marocain ajoutera à son compteur 50 points. De même, il empochera la somme de 125.000 dollars.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *