Sortir du provisoire

Aujourd’hui Le Maroc : Les joueurs ont repris leurs entraînements lundi matin, qu’en pensez-vous ?
Rachid Azmi : Vous savez, ils l’ont fait sans le consentement du président. Vendredi dernier, ils ont bien fait savoir qu’ils ne participaient pas au match contre l’IRT. L’équipe a dû jouer avec des éléments très jeunes et quelques séniors, comme Driss Benzekri. Je pense que l’équipe a fait une bonne prestation malgré sa défaite. En tout cas, du moment que l’équipe s’est déplacée et qu’elle a joué, j’estime avoir accompli ma mission en tant que dirigeant du club.
Qu’en est-il des revendications des joueurs ?
Le club paie régulièrement 37 salaires à ces joueurs. Les seules rémunérations impayées sont les primes de matches. La situation financière actuelle ne le permet pas. Nos seules ressources sont une licence d’alcool qui fait rentrer 136.000 dirhams par mois dans les caisses du club, et les recettes des rencontres jouées à domicile. Contre le MAS, elles n’ont pas dépassé les 3500 DH alors qu’elles n’étaient que 2800 DH lors du match contre l’OCK.
Que comptez-vous faire ?
La commission provisoire chargée de la gestion des affaires du club s’est réunie vendredi dernier. Elle a décidé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire qui aura lieu le jeudi 20 février à 21h.
Cette assemblée extraordinaire devait se tenir le 11 janvier, mais a été reportée à une date ultérieure. Les adhérents du club doivent assumer leur responsabilité. Il faut également trouver de nouvelles sources de financements, de nouveaux sponsors.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *