Soulagement chez les Rajaouis

Soulagement chez les Rajaouis

Face à une équipe du Difaâ d’El Jadida sans ambitions mais bénéficiant toutefois d’une place confortable en milieu du tableau, la tâche ne s’annonçait pas facile pour un Raja de Casablanca qui luttait ces dernières semaines pour assurer son maintien en première division. Difficile de venir à bout d’un adversaire qui n’a plus rien à gagner, mais surtout rien à perdre. Les Verts en étaient conscients. Et pour mettre les chances de leur côté, ils ont choisi l’offensive comme meilleur moyen d’entamer le match avancé de la 26ème journée, disputé samedi sur le terrain du Difaâ.
La formule a très bien marché, puisque le premier quart d’heure a été marqué par une nette domination des visiteurs assoiffés de victoire. Emmenés par un Alloudi, en plein forme, les Verts ont été les premiers à créer de réelles occasions de buts. Les efforts des Rajaouis ont été vite récompensés. À la vingtième minute du match, Soufian Alloudi, servi magistralement par le Vénézuélien Jonathan, parvient à vaincre le gardien j’didi offrant ainsi l’avantage aux siens. Ce but n’a fait qu’augmenter la détermination des Verts. Les visiteurs ont ensuite accentué la pression dans l’espoir d’aggraver la marque. D’ailleurs, ils étaient à deux doigts d’y parvenir. Sur un centre de Saâd Abdelfettah, l’attaquant Osman donna un puissant coup de tête qui a failli tromper la vigilance du keeper du Difaâ (30ème).
Cinq minute plus tard, le Raja de Casablanca sera privé de son joueur Sbaâi expulsé par l’arbitre pour simulation de faute. L’infériorité numérique n’a pas provoqué de renversement de situation, puisque les Rajaouis ont failli doubler le score à maintes reprises. Un dangereux coup de tête d’Osman a frôlé la barrière du gardien j’didi (40ème) tandis que Roubiz a effrayé la défense du Difaâ par un puissant tir (42ème).
Voulant conserver leur avantage, les Verts ont opté en seconde mi-temps pour un jeu plus défensif. C’était oublier que le DHJ ne pouvait se permettre une défaite à domicile. Après plusieurs assauts, les joueurs du Difaâ parviendront à remettre les compteurs à zéro. Servi en profondeur, Réda Ryahi ne laissa aucune chance à Fouhami (65ème).
Le reste du match sera marqué par un jeu fermé et monotone. Au final, le partage des points fera les affaires des Verts, qui voient le «maintien» se rapprocher de plus en plus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *